Boxe : Badr Hari, deux KO et puis s’en va

Afriquinfos Editeur 6 Vues
2 Min de Lecture

Cette nuit à Dubaï, le boxeur marocain Badr Hari était de retour sur le ring pour la 3e édition du Global Fighting Championship (GFC), un tournoi à quatre entre les champions mondiaux de la discipline.

En demi-finale, le marocain s’est vu opposé au champion du monde en titre, l’allemand Stefan Blitz Leko. Leur dernière opposition remontait à 2005 ou Badr Hari avait mis son adversaire KO. Hier soir, le bad boy marocain a mis l’allemand KO en moins d’une minute, après lui avoir assené un coup décisif dans les 15 premières secondes, accédant ainsi à la finale de la compétition.

Son deuxième combat l’a opposé à l’australien Peter Graham qu’il a également mis KO assez rapidement après un uppercut bien placé. Cette deuxième victoire de la  soirée lui a permis de remporter le trophée et une récompense de 2,2 millions de  dirhams, soit environ 200 000 euros.

Un homme heureux et des marocains fiers de leur champion.

Les images de la finale :


Afriquinfos