Afrique
30 juillet 2020

L’état de la pandémie au 29 juillet 2020

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-Les chiffres restent faibles, comparés à ceux de l’Europe ou des Etats-Unis, mais l’OMS semble préoccupée par […]

28 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 27 juillet

Etats-Unis (© 2020 Afriquinfos)-L’Afrique comptait 847 262 cas de coronavirus confirmés au 27 juillet. Le virus a déjà coûté la […]

Lire la suite »
24 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 23 juillet 2020

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-L’Afrique comptait 770 300 cas de coronavirus confirmés au 20 juillet. Le virus a déjà coûté la […]

Lire la suite »
23 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 22 juillet

Genève (© 2020 Afriquinfos)-Avec plus de 737 000 cas confirmés et près de 15 500 décès de Covid-19 en Afrique, […]

Lire la suite »
22 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 21 juillet 2020

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-L’Afrique comptait 725 563 cas de coronavirus confirmés au 20 juillet. Le virus a déjà coûté la […]

Lire la suite »
20 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 19 juillet

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-L’Afrique comptait plus de 668 953cas de coronavirus confirmés au 19 juillet. Le virus a déjà coûté […]

Lire la suite »
16 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 15 juillet

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-Le 15 juillet, le continent africain comptait 9 691 décès confirmés et 183 421 guérisons pour 683 […]

Lire la suite »
14 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 13 juillet

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-L’Afrique comptait 594 925 cas de coronavirus confirmés ce 13 juillet. Le virus a déjà coûté la […]

Lire la suite »
7 juillet 2020 Afrique australe

Covid-19: les contaminations prennent des proportions alarmantes en Afrique du sud

Johannesburg (©2020 Afriquinfos)- Depuis le 1er mai, l’Afrique du Sud a progressivement assoupli ses restrictions après un confinement strict de […]

Lire la suite »
25 juin 2020 Afrique

COVID-19 : La stratégie de Ramaphosa pour approvisionner l’Afrique en cas de découverte de vaccin

Stratégie de Ramaphosa pour approvisionner l’Afrique du vaccin de Covid-19 | Lors d’une Conférence virtuelle portant sur le rôle des […]

Lire la suite »
24 juin 2020 Afrique australe

Johannesburg héberge le 1er essai clinique d’un vaccin contre le Coronavirus en Afrique

Vaccin contre le coronavirus en Afrique | ChAdOx1 nCoV-19 : C’est la dénomination du vaccin qui va servir d’un premier […]

Lire la suite »
22 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 21 juin 2020

État de la pandémie en Afrique | Ce dimanche 21 juin, l’Afrique comptait 298 370 cas confirmés de coronavirus. Le […]

Lire la suite »
20 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 19 juin 2020

Coronavirus en Afrique au 19 juin 2020 | L’Afrique comptait ce vendredi 19 juin 276 733 cas confirmés de coronavirus. […]

Lire la suite »
19 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 18 juin 2020

Pandémie de coronavirus en Afrique | L’Afrique comptait ce jeudi 18 juin 268 391 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 […]

Lire la suite »
16 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 15 juin 2020

Pandémie de la Covid-19 en Afrique | L’Afrique comptait ce lundi 15 juin 244 055 cas confirmés de coronavirus. Le […]

Lire la suite »
13 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au vendredi 12 juin

Pandémie de coronavirus en Afrique | Ce vendredi 12 juin, l’Afrique enregistrait 218 229 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 […]

Lire la suite »
11 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 10 juin 2020

Pandémie en Afrique au 10 juin 2020 | L’Afrique comptait ce mercredi 10 juin 203 899 cas confirmés de coronavirus. […]

Lire la suite »
10 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 9 juin 2020

Pandémie de la Covid-19 en Afrique | L’Afrique comptait ce mardi 9 juin 195 875 cas confirmés de coronavirus. Le […]

Lire la suite »
9 juin 2020 Afrique australe

Covid-19 : l’Afrique du sud franchit la barre des 1000 décès

Coronavirus en Afrique du Sud | En Afrique du Sud, le nouveau coronavirus a fait plus d’un millier de morts et […]

Lire la suite »
Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 8 juin 2020

Pandémie de coronavirus en Afrique | L’Afrique comptait ce lundi 8 juin 189 434 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 […]

Lire la suite »
8 juin 2020 Afrique

Coronavirus: l’état de la pandémie en Afrique au 7 juin

Pandémie de coronavirus en Afrique au 7 juin | L’Afrique a dépassé ce dimanche la barre symbolique des 5 000 […]

Lire la suite »
6 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 5 juin 2020

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos) – Selon les derniers chiffres du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies, l’Afrique […]

Lire la suite »
4 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 3 juin 2020

Pandémie de la Covid-19 en Afrique | L’Afrique comptait ce mercredi 3 juin 158 318 cas confirmés de coronavirus. Le […]

Lire la suite »
3 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 2 juin 2020

Pandémie africaine de coronavirus | L’Afrique comptait ce mardi 2 juin 153 325 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a […]

Lire la suite »
2 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 1er juin 2020

Épidémie de coronavirus en Afrique | L’Afrique comptait ce lundi 1er juin 147 099 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 […]

Lire la suite »
1 juin 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au dimanche 31 mai

Coronavirus en Afrique | Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce […]

Lire la suite »
31 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 30 mai 2020

État de la pandémie en Afrique | Le continent recensait ce samedi 30 mai 136 677 cas de Covid-19, et […]

Lire la suite »
30 mai 2020 Afrique

Coronavirus: L’état de la pandémie en Afrique au 29 mai 2020

Pandémie de coronavirus en Afrique | Selon le CDC, le Centre de prévention des maladies de l’Union africaine, le continent […]

Lire la suite »
29 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 28 mai 2020

Pandémie de la Covid-19 en Afrique | L’Afrique recensait ce samedi 124 482 cas de Covid-19, et 3 696 décès […]

Lire la suite »
27 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 26 mai

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos) – L’Afrique comptait ce mardi 26 mai 115 616 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a […]

Lire la suite »
26 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au lundi 25 mai

Pandémie de coronavirus en Afrique | L’Afrique comptait ce lundi 25 mai 112 290 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 […]

Lire la suite »
23 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique à la date du 22 mai

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos) – Le continent africain vient de franchir la barre des 100.000 cas du Covid-19. Selon le […]

Lire la suite »
18 mai 2020 Afrique australe

En Afrique du Sud, le dépistage de masse atteint ses limites

Le dépistage de masse du coronavirus en Afrique du Sud | Tous les jours, elle court. D’un township aux bureaux […]

Lire la suite »
Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 17 mai 2020

État de la pandémie en Afrique | Le continent africain comptait, ce dimanche 17 mai, 81 882 cas confirmés de […]

Lire la suite »
15 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie sur le continent au 15 mai 2020

Pandémie de coronavirus sur le continent africain |  Alors que les chiffres des cas confirmés de coronavirus sur le continent […]

Lire la suite »
14 mai 2020 Afrique

L’état de la pandémie sur le continent au 13 mai 2020

État de la pandémie du coronavirus en Afrique | Le continent comptait  en date de ce mercredi 13 mai 69 […]

Lire la suite »
11 mai 2020 Afrique australe

Covid-19: L’Afrique du Sud franchit la barre des 10 mille contaminations, record africain

Contamination au coronavirus en Afrique du Sud | En Afrique du Sud, le bilan des personnes testées positives a grimpé […]

Lire la suite »
1 mai 2020 Afrique

Coronavirus : L’état de la pandémie en Afrique au 30 avril

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos) – L’état de la pandémie en Afrique – Ce jeudi 30 mai 2020, l’Afrique comptait 37 […]

Lire la suite »
30 avril 2020 Afrique australe

Après Fitch et Moody’s, Standard & Poor‘s dégrade la note de l’Afrique du Sud

Johannesburg (© 2020 Afriquinfos) – Ce mercredi, l’agence Standard & Poor’s (S&P) a annoncé avoir dégradé la note financière de […]

Lire la suite »
21 avril 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 20 avril

Addis-Abeba-(© 2020 Afriquinfos) – Selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), le nombre de […]

Lire la suite »
24 mars 2020 Afrique australe

Covid-19 : l’Afrique du Sud ordonne le confinement, le Sénégal et la Côte d’Ivoire annoncent un couvre-feu

Johannesburg (© 2020 Afriquinfos) – Suite à l’épidémie de Covid-19, en Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a imposé […]

Lire la suite »

La pandémie de coronavirus 2019-2020 s’est propagée en Afrique du Sud, le premier cas confirmé ayant été annoncé le 5 mars 2020 par le ministre de la Santé Zweli Mkhize. Le patient était revenu d’Italie.

Le 15 mars 2020, le président Cyril Ramaphosa a déclaré l’état de catastrophe nationale et a annoncé des mesures telles que des restrictions de voyage immédiates et la fermeture des écoles à partir du 18 mars. Le 23 mars, Ramaphosa a publié un verrouillage national à partir du 26 mars 2020, puis prolongé jusqu’au 30 avril.

Au 20 avril 2020, il y avait 3300 cas confirmés et 58 décès confirmés, à partir de 121510 tests.

Les préparatifs au Coronavirus en Afrique du Sud

Après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré COVID-19 urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier 2020, un centre d’opérations d’urgence a été immédiatement activé.

Essai

Au 7 février, l’Institut national des maladies transmissibles (NICD) avait effectué 42 tests sur des personnes en Afrique du Sud, tous les résultats étaient négatifs.

À la mi-mars, l’hôpital d’État proposait des tests COVID-19 gratuits.

Le 30 mars 2020, le gouvernement a annoncé son intention de lancer un programme amélioré de dépistage et de test. Le 3 avril 2020, le NICD a modifié ses directives de test pour permettre à toute personne présentant des symptômes COVID-19 pertinents d’être testée (auparavant, il y avait des exigences supplémentaires telles que des antécédents de voyage à l’étranger ou des contacts récents avec un cas confirmé). Début avril, 67 unités de test mobiles avaient été créées et 47 000 personnes avaient été testées, certaines dans des installations de service au volant.

Le 8 avril, le Service national de laboratoire de santé (NHLS) a détaillé sa capacité d’analyse à travers le pays. Le NHLS pourrait effectuer environ 36 000 tests par jour. 

De nombreux laboratoires privés de pathologie clinique effectuaient également des tests. Le PDG du NHLS, le Dr Kamy Chetty, a déclaré que le 9 avril, la majorité des tests avaient été effectués dans le secteur privé, car les premiers cas étaient liés à des voyageurs internationaux susceptibles d’être sous assistance médicale privée.

Au 9 avril 2020, l’Afrique du Sud avait effectué 68874 tests à 1,2 test pour mille, considérablement moins que par exemple la Turquie (3,3), le Royaume-Uni (3,6) et la Corée du Sud (9,7). Cependant, le rapport des tests positifs au total des tests effectués était nettement inférieur à celui de la plupart des pays. Au 10 avril, le nombre de tests était passé à 73028, ce qui porte le nombre moyen de tests par jour au cours des 10 premiers jours d’avril à environ 3300. Le président du conseil d’administration du NHLS, Eric Buch, a déclaré qu’il avait une capacité de 15 000 tests par jour et souhaiteraient effectuer davantage de tests. Le 12 avril, le ministre de la Santé, le Dr Zweli Mkhize, a annoncé que le nombre de tests effectués au cours des dernières 24 heures était passé à 5 032, dont 3 192 effectués dans des laboratoires publics.

Le 14 avril, Stavros Nicolaou, chef du groupe de travail sur les soins de santé en Afrique du Sud et directeur d’Aspen Pharmacare, a déclaré que l’Afrique du Sud avait la capacité et les kits nécessaires pour effectuer 25 000 tests par jour. 

Essais cliniques, vaccins et traitement

Le 17 mars 2020, la South African Health Products Regulatory Authority a annoncé qu’elle accélérerait l’examen des traitements, des vaccins et des essais cliniques.

Une équipe de huit universités et quatorze hôpitaux dirigée par Helen Rees et Jeremy Nel de l’Université de Witwatersrand a participé aux essais cliniques de solidarité de l’Organisation mondiale de la santé qui ont enquêté sur les médicaments.

Cas confirmés du Coronavirus en Afrique du Sud

Le 1er mars 2020, le premier patient a confirmé plus tard avec COVID-19 en Afrique du Sud, est revenu avec sa femme et 8 autres de la ville métropolitaine de Milan en Italie, voyageant via Dubaï, OR Tambo International Airport à Kempton Park, Gauteng et l’aéroport international King Shaka de Durban à Hilton. Le 3 mars, le patient s’est présenté avec des symptômes à un médecin généraliste privé et s’est isolé ; le médecin s’est également isolé. Le 5 mars, le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, a annoncé le premier cas confirmé, des épidémiologistes et des cliniciens de l’Institut national des maladies transmissibles (NICD) ont été déployés en réponse au KwaZulu-Natal. et le patient est allé à l’hôpital Grey’s à Pietermaritzburg.

Le 7 mars, il a été annoncé qu’une femme du même groupe de voyage en provenance d’Italie, de retour à Gauteng, avait également été testée positive.

Le 11 mars, 6 nouveaux cas ont été signalés, dont 1 du même groupe de voyageurs en provenance d’Italie, tandis que les 5 autres cas semblent sans rapport avec des antécédents de voyage vers d’autres pays européens. Le premier cas a été confirmé dans la province du Cap occidental. 3 nouveaux cas ont été annoncés le 12 mars, dont le premier dans la province de Mpumalanga. La première transmission locale et le premier cas dans la province de l’État libre ont également été annoncés, mais retirés plus tard dans la journée par le NICD qui a confirmé que le résultat du test était en fait négatif. Cela porte le nombre total de cas à 16.

Le 15 mars, les premières transmissions locales, non encore confirmées par les laboratoires gouvernementaux, ont été annoncées par le président Cyril Ramaphosa et le lendemain, le premier cas confirmé de la province du Limpopo a été annoncé. Le lendemain, le 17 mars, les premiers cas confirmés de transmission locale ont été annoncés par des laboratoires gouvernementaux, 4 à Gauteng, 3 au KwaZulu-Natal et 1 au Cap occidental. Le lendemain, 18 mars, le premier cas confirmé de transmission locale à Mpumalanga a été annoncé par les laboratoires gouvernementaux.

Le 19 mars, le ministre de la Santé a suggéré que les deux tiers de la population sud-africaine pourraient contracter le virus, une prévision conforme aux estimations de l’Europe sur l’infection de la population.

Le 20 mars, la province de l’État libre a enregistré sept cas, devenant ainsi la sixième des neuf provinces d’Afrique du Sud à être infectée. Sur les sept cas, cinq venaient de l’étranger (Israël, la France et le Texas) qui s’étaient rassemblés pour un rassemblement d’église auquel ont assisté 200 personnes. L’aéroport international O. R. Tambo a institué l’isolement des étrangers à leur arrivée et leur retour dans leur pays d’origine. 

Le 21 mars, le nombre confirmé de cas a atteint 240, le Cap oriental ayant signalé son premier cas, ce qui en fait la septième des neuf provinces à signaler un cas. Le 24 mars, les neuf provinces avaient confirmé des cas, les premiers cas dans le Cap du Nord et le Nord-Ouest ayant été annoncés, un verrouillage national de 21 jours, comme annoncé par le président, devait commencer le 27 mars.

Le 1er avril, des chercheurs du NICD et du South African National Bioinformatics Institute de l’Université de Western Cape ont publié la séquence génétique du SARS-CoV-2 d’un patient sud-africain COVID-19.

Le 9 avril, il a été annoncé que les membres du cabinet sud-africain, dont le président, le vice-président, les ministres et les sous-ministres, alloueraient un tiers de leur salaire pendant trois mois à un fonds de solidarité.

Le 9 avril, l’hôpital St Augustine de Durban a été fermé à la suite d’une épidémie localisée de plus de 60 cas confirmés et de quatre décès liés au COVID-19 ; à ce moment-là, 1 845 personnes avaient été testées positives pour le virus à l’échelle nationale avec un total de 18 décès.

Le 10 avril, les experts de la santé ont été surpris par le ralentissement spectaculaire du taux quotidien de nouveaux cas au cours des deux semaines précédentes, mais on craignait que ce ralentissement ne déclenche la complaisance. 

Le 10 avril, Mkhize a recommandé que le grand public utilise des masques en tissu lorsqu’il sort en public. 

Le 12 avril, il y a eu une augmentation de plus de 145 (7,1%) cas, dont 23 fonctionnaires et 3 détenus au East London Correctional Centre.

Le 13 avril, le président du Comité consultatif ministériel sur le COVID-19 Salim Abdool Karim a indiqué que le verrouillage avait été efficace pour retarder les transmissions. Il a également décrit le plan en huit étapes du pays pour lutter contre le virus corona. Cela comprenait des critères d’extension ou d’assouplissement du verrouillage.

Le 14 avril, le nombre de cas confirmés a augmenté de 143, 70 des nouveaux cas provenant du Cap oriental.

Isolement et confinement du Coronavirus en Afrique du Sud

État de catastrophe

À la mi-mars, les mesures d’isolement se sont accélérées et, le 15 mars 2020, le président Cyril Ramaphosa a déclaré l’état de catastrophe nationale, interdisant les rassemblements de plus de 100 personnes. Le 18 mars, le ministre de la Gouvernance coopérative et des Affaires traditionnelles, Nkosazana Dlamini-Zuma, a signé un journal officiel limitant à 50 le nombre de clients dans les pubs, clubs et restaurants.

Le Parlement a suspendu toutes ses activités le 18 mars et le Congrès national africain et l’Alliance démocratique ont reporté leurs conférences électives. La Commission de conciliation, de médiation et d’arbitrage (CCMA) a annulé tous les cas prévus à compter du 18 mars 2020 et interdit les renvois sans rendez-vous de nouveaux cas. Seuls les renvois électroniques sont acceptés.

Les écoles ont été fermées le 18 mars 2020, reprenant provisoirement en mai, les vacances de juin étant raccourcies d’une semaine et les vacances de septembre raccourcies de 3 jours.

La plupart des universités ont également suspendu leurs cours à cette époque. Les cérémonies de remise des diplômes de l’Université de Pretoria, de l’Université du Cap, de l’Université de Stellenbosch, de l’Université de Rhodes, de l’Université du KwaZulu Natal et de l’Université de technologie de Durban ont été annulées ou reportées jusqu’à nouvel ordre.

Après l’achat de panique, certains détaillants ont limité le nombre de certains articles que les clients pouvaient acheter. Le 19 mars, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ebrahim Patel, a signé une gazette gouvernementale qui impose un contrôle des prix sur les articles essentiels et qui pourrait voir les fraudeurs de prix sanctionnés par des mesures comprenant une amende de 10 millions de rands, une amende équivalant à 10% du chiffre d’affaires d’une entreprise, ou 12 mois de prison.

Événements annulés ou reportés

Les principaux codes sportifs ont suspendu leurs activités, notamment le Super Rugby, Saison 2019-2020 Pro14, Varsity Rugby, Premier Soccer League, Athlétisme Afrique du Sud, Sunshine Tour golf, Championnats nationaux Wimpy Lifesaving d’Afrique du Sud et Parkrun. Le tour du cycle de Cape Epic et le Marathon des deux océans 2020 ont été annulés.

Les événements en direct annulés ou reportés comprenaient le Festival culturel africain de Mangaung (MACUFE), Bloem Show, AfrikaBurn, Festival international de jazz du Cap, Klein Karoo Nasionale Kunstefees,  Splashy Festival Fen, Rand Show, Festival national des arts (passage au virtuel), SciFest Africa (reporté du 9 au 15 septembre), WWE Live South Africa (reporté jusqu’en septembre) et Comic Con Cape Town. Les tournées sud-africaines ont été reportées par la famille Lighthouse, Boyz II Men et BeBe Winans.

Les salons professionnels et agricoles reportés ou annulés comprenaient HuntEx, DecorEx Cape Town & Durban, Tyrexpo (reporté du 4 au 6 août 2020), Power & Electricity World expo (reporté du 20 au 21 août), le Pietermaritzburg Royal Show, le SA Cheese Festival, le Dîner de remise des prix de la qualité et le Agri-Expo Western Cape Youth Show. 

L’Église chrétienne de Sion a annulé son pèlerinage annuel de Pâques. Le Conseil judiciaire musulman (MJC) a suspendu les prières du vendredi, puis fermé complètement les mosquées le dimanche 22 mars, mais l’appel à la prière sera toujours donné. Le grand rabbin Warren Goldstein a suspendu les synagogues. Les écoles de circoncision traditionnelles du Cap oriental ont été suspendues.

La ville de Johannesburg a fermé indéfiniment toutes les installations publiques, y compris les piscines publiques, les centres récréatifs et civiques, les stades, les bibliothèques, les installations sportives et le zoo de Johannesburg. La municipalité métropolitaine d’Ethekhwini a fermé toutes les installations publiques de Durban, y compris les piscines, les plages, les bibliothèques, les salles communautaires et les musées, tandis que des restrictions ont été mises en place pour la galerie d’art de Durban et les cimetières pour n’autoriser que 50 personnes à la fois.

Blocage national

Le 23 mars, le président Cyril Ramaphosa s’est adressé à la nation et a annoncé un verrouillage national de 21 jours effectif du 27 mars au minuit au 16 avril, avec le déploiement de la Force de défense nationale sud-africaine pour soutenir le gouvernement. Le 9 avril, le Président a annoncé une prolongation de deux semaines du verrouillage, jusqu’à la fin avril. Les personnes jugées nécessaires à une réponse efficace à la pandémie, telles que :

  • agents de santé, personnel de pharmacie et de laboratoire, personnel d’urgence
  • services de sécurité (officiers de police, personnel militaire et sécurité privée)

  • les personnes jugées nécessaires au fonctionnement de base de l’économie (supermarchés, services de transport et de logistique, stations-service, banques, services financiers et de paiement essentiels)

  • et ceux qui travaillent dans des secteurs qui ne peuvent pas être fermés économiquement (comme les mines et les aciéries)

Pendant le verrouillage, tous les rassemblements, à l’exception des funérailles, ont été interdits. Les restaurants, les tavernes, les magasins de bouteilles et tous les autres magasins qui ne vendent pas de produits essentiels doivent fermer pendant la période de fermeture. Les écoles, déjà fermées une semaine avant la période de fermeture, ne rouvriront qu’après la fermeture. Les personnes non exemptées ne sont autorisées à quitter leur domicile que pendant cette période pour accéder aux services de santé, percevoir des subventions sociales, assister à de petites funérailles (pas plus de 50 personnes) et acheter de la nourriture. Voir la Gazette du gouvernement sud-africain du 25 mars 2020 pour une liste complète des exemptions et non-exemptions pendant la période de verrouillage. Les Sud-Africains ont reçu l’ordre de ne pas promener leurs chiens pendant le verrouillage, bien qu’ils puissent les promener dans leur maison ou leur immeuble.

Les personnes ne peuvent pas être expulsées de leur lieu de résidence pendant le verrouillage. 

Voyage

Les déplacements entre les provinces et entre les régions métropolitaines et les districts sont interdits, sauf : 

  • les travailleurs essentiels, pour se rendre au travail et en revenir
  • le transport de cargaisons désinfectées et désinfectées à partir des ports d’entrée

  • le transport des dépouilles mortelles

  • la participation aux funérailles (restreinte)

Toutes les frontières du pays sont fermées pendant le verrouillage, à l’exception des ports d’entrée désignés pour le transport de carburant, de fret et de marchandises.

Les vols internationaux et nationaux de passagers sont interdits, à l’exception des vols autorisés par le Ministère des transports, pour l’évacuation des ressortissants sud-africains à l’étranger et pour certains rapatriements. 

Mise en vigueur

Le 5 avril, le ministre de la Police, Bheki Cele, a annoncé une réduction des vols d’espèces en transit grâce à l’augmentation des barrages routiers et à une police plus visible. Il a également annoncé une réduction du taux de meurtres. L’admission à l’hôpital pour traumatisme a diminué des deux tiers. À la fin des sept premiers jours de l’isolement, 2 289 personnes au total avaient été arrêtées pour violation des ordonnances d’isolement et plus de 17 000 arrestations pour divers délits.

Le 8 avril, la ministre des Communications et des Technologies numériques, Stella Ndabeni-Abrahams, a été mise en congé spécial de deux mois, dont un sans salaire, pour avoir enfreint les règles de verrouillage. Une photo d’elle est apparue sur les réseaux sociaux lors d’un déjeuner au domicile de Mduduzi Manana, membre de l’ANC NEC.

Force excessive

Le recours à la force par la police et le personnel de l’armée a suscité la controverse, de multiples informations faisant état d’une force excessive dans l’application du verrouillage. Cela comprenait des incidents de passages à tabac et d’empêchement de personnes de filmer des abus de la police, ce qui a conduit le groupe de défense des droits Right2Know à publier une déclaration selon laquelle la police n’avait pas le droit d’empêcher le public « d’exercer son droit constitutionnel de filmer et d’enregistrer des incidents ».

Au cinquième jour, trois personnes étaient mortes en raison de la force excessive présumée exercée par les agents de sécurité pour faire respecter le verrouillage, ce qui équivaut au nombre de personnes décédées du virus en Afrique du Sud à cette date. Le 3 avril, huitième jour de l’isolement, la Direction indépendante des enquêtes policières (IPID) a annoncé qu’elle enquêtait sur huit décès impliquant des policiers depuis le début de l’isolement. À l’époque, cela dépassait le nombre de décès dans le pays en raison de la pandémie. C’était en dépit de l’appel public du président Ramaphosa à la retenue policière. Le 12 avril, neuf personnes au total étaient décédées des suites de l’action de la police et de l’armée suite au passage à tabac d’un homme à Alexandra par l’armée.

Le Forum national des rédacteurs sud-africains a publié une déclaration exprimant sa préoccupation concernant l’action de la police refusant l’accès des médias aux sites lors de la couverture des articles liés à COVID-19.

Impact du Coronavirus en Afrique du Sud

Décès notables

31 mars 2020 Gita Ramjee, scientifique et chercheuse en prévention du VIH.

Santé

Des camionnettes ont distribué gratuitement un désinfectant pour les mains à Alexandra.

Rapatriement

Le 14 mars, 112 Sud-Africains ont été rapatriés de Wuhan, en Chine, et placés sous observation et en quarantaine au Ranch Resort près de Polokwane.

Un dépistage médical a été effectué avant le départ, quatre Sud-Africains qui présentaient des signes de coronavirus ont été laissés pour atténuer le risque. Seuls les Sud-Africains qui se sont révélés négatifs ont été rapatriés.

Les résultats des tests ont autorisé tous les Sud-Africains, y compris l’équipage de conduite, les pilotes, le personnel de l’hôtel, la police et les soldats impliqués dans la mission humanitaire qui, par mesure de précaution, sont tous restés sous observation et en quarantaine pendant une période de 14 jours au Ranch Resort.

Impact économique

Au début de la fermeture nationale le 27 mars, les économistes sud-africains ont prédit que la pandémie pourrait entraîner une contraction de 2,5% à 10% du PIB total de l’Afrique du Sud en 2020. Le verrouillage national et le ralentissement économique qui en a résulté ont réduit la demande d’électricité de plus de 7500 MW, réduisant ainsi temporairement l’impact de la crise énergétique sud-africaine de longue durée.

La Bourse de Johannesburg a perdu 15% de sa valeur au cours de la semaine se terminant le 13 mars 2020, sa pire semaine en 21 ans. 

Le 19 mars, le gouverneur de la Banque de réserve sud-africaine, Lesetja Kganyago, a annoncé une réduction du taux de mise en pension du pays de 100 points de base ou 1 point de pourcentage à 5,25%. Le 14 avril, une nouvelle réduction à 4,25% par an a été opérée.

Le 22 mars, la Standard Bank a annoncé un congé de paiement de 90 jours pour les petites et moyennes entreprises et les étudiants afin de les protéger de l’impact économique de l’épidémie, à compter du 1er avril. 

Pillage

Un certain nombre de magasins d’alcools et de magasins d’alimentation ont été pris pour cible par des pillards dans la banlieue du Cap de Manenberg, Sherwood Park, Nyanga Junction et Gatesville.

Désinformation du Coronavirus en Afrique du Sud

L’arrivée du virus COVID-19 en Afrique du Sud a vu une augmentation de la diffusion de la désinformation sur le virus sur les réseaux sociaux et autres plateformes. Celles-ci vont des messages minimisant les méfaits du virus dans le pays à la propagation de théories du complot sur les actions du gouvernement pour contrôler le virus.

La diffusion délibérée de fausses nouvelles et d’autres informations erronées en Afrique du Sud sur le virus a été déclarée une infraction passible d’une amende, de six mois d’emprisonnement, ou des deux.

Un individu a été arrêté pour avoir publié une vidéo montrant qu’il buvait en public avec des amis après le verrouillage national tout en déclarant qu’il n’y avait « rien appelé corona ici ». Dans un autre incident, un homme a affirmé que 10 000 fonctionnaires allaient faire du porte-à-porte en utilisant des kits de test contaminés pour tester les gens pour le virus. Une théorie du complot selon laquelle Bill Gates souhaitait tester un « vaccin » COVID-19 en Afrique ou en Afrique du Sud a d’abord provoqué une controverse importante sur les médias sociaux à la suite de la publication d’un article désormais rétracté dans News24. Trevor Noah a déclaré qu’il avait reçu du courrier haineux pour avoir mené l’interview sur The Daily Show avec Gates, où il avait été faussement rapporté que Gates avait fait la réclamation.

De fausses nouvelles selon lesquelles la technologie cellulaire 5G était la véritable cause des symptômes du COVID-19, qui s’est également propagée dans le pays au cours de cette période, comme dans d’autres pays du monde.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés