Particularité de la nouvelle ‘Mosquée Mohammed VI d’Abidjan’

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Abidjan (© 2024 Afriquinfos)-  La Mosquée Mohammed VI d’Abidjan, a été inaugurée ce vendredi 05 Avril 2024 en présence de plusieurs autorités marocaines et ivoiriennes à Treichville quartier Biafra. Véritable joyau civilisationnel marocain, trône majestueusement, l’édifice de la Mosquée s’étend sur une superficie de 25.000 m2.

D’une capacité d’accueil de 7000 fidèles, la Mosquée comprend une salle de prière, une salle de conférence, une bibliothèque, un complexe commercial, des espaces verts, un pavillon administratif et un logement pour l’Imam, ainsi que d’un parking.

Le chef-d’œuvre religieux a suscité un accueil chaleureux parmi les Ivoiriens, qui y voient non seulement un lieu de rassemblement pour les fidèles musulmans, mais aussi un symbole de savoir et de rayonnement religieux. Il reflète, selon, les initiateurs du projet, l’excellence des relations entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, de même qu’elle constitue un symbole très fort et à cela s’ajoutent des liens de fraternité entre les deux peuples.

Conçu selon l’héritage architectural du Royaume, cette mosquée offre un espace propice à la prière et à l’enseignement du Saint Coran. Elle incarne les nobles valeurs de paix, de tolérance et de dialogue prônées par la religion musulmane, reflétant ainsi le modèle marocain en matière de gestion religieuse.

- Advertisement -

L’imam Mohamed Touré, éminent religieux ivoirien, loue cette réalisation comme un édifice d’une beauté exceptionnelle, soulignant l’authenticité de son architecture marocaine qui témoigne de la richesse culturelle du Royaume. De vastes espaces, une bibliothèque, une salle de conférences et une décoration mettant en avant le cachet marocain authentique font de cette mosquée un lieu unique.

L’architecte Mustapha Zeghari, responsable de sa conception, souligne l’importance de l’harmonie entre dimensions culturelle et religieuse dans cette réalisation. Avec son minaret imposant de plus de 69 mètres de hauteur, la mosquée Mohammed VI marque son empreinte dans le paysage urbain d’Abidjan.

La fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, en collaboration avec les autorités ivoiriennes compétentes, a joué un rôle majeur dans la concrétisation de ce projet. Les travaux, réalisés par des artisans marocains, ont aussi obéi aux normes architecturales marocaines et traditionnelles.

« Ce joyau architectural que les mots ne sauraient décrire, traduit les liens séculaires et multidimensionnels entre la Côte d’Ivoire et le Maroc », a dit Drissa koné, conseiller spécial chargé des affaires islamiques, représentant le Président de la République, Alassane Ouattara.

Le Secrétaire général de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, Mohamed Rifki, a souligné que la mosquée Mohammed VI d’Abidjan, réalisée conformément aux Hautes instructions de sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, constitue un haut lieu pour la consécration des valeurs de tolérance et d’ouverture, prônées par la religion musulmane.

La veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr, a été organisée vendredi soir à la mosquée Mohammed VI d’Abidjan. C’était l’occasion de souligner l’importance de ce lieu dans la pratique religieuse des fidèles musulmans.

 Deux causeries ont été animées respectivement par le président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques de Côte d’Ivoire, Ousmane Diakité, et le président de la section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains en Côte d’Ivoire, Cheikh Moustapha Sonta.

La Mosquée Mohammed VI d’Abidjan, par sa grandeur et sa symbolique, promet  entre-autre d’être un lieu de culte mais aussi de partage, d’éducation et de solidarité, contribuant ainsi au renforcement des liens entre les peuples ivoirien et marocain. Dans les jours à venir, nous reviendrons sur les images mémorables de cette mosquée, témoignage vivant de l’art et de la spiritualité marocains.

V.A.