Le 10è Congrès africain des mathématiques appelle à des investissements étatiques dans la recherche

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Brazzaville (© 2022 Afriquinfos)- L’UMA (Union des mathématiciens d’Afrique) est désormais dotée de commissions et d’un journal pour faire des recherches. Annonce faite par la présidente de l’Union El Yacoubi, lors du 10è Congrès panafricain des mathématiques, tenu du 2 au 6 août 2022 à Brazzaville au Congo, autour du thème «Mathématiques et défis pour le développement de l’Afrique».

L’Union des mathématiciens d’Afrique a été créée en 1976, à Rabat,  au Maroc. L’objectif est de développer l’enseignement des recherches des mathématiques y compris leur facilitation au développement économique, social et culturel du continent.

« La création de cette union fut certes l’aboutissement de l’effort soutenu de la part des mathématiciens africains », a indiqué la présidente de l’Union ajoutant que « c’est aussi grâce aux encouragements et à la détermination de plusieurs chefs d’Etat africains».

Cette organisation a pour missions de coordonner et promouvoir les activités des enseignements d’apprentissage, de recherche et de sensibilisation dans le domaine des sciences, mathématiques à travers toutes les activités.

D’après El Yacoubi, la rencontre du Congo a montré la conviction du rôle important des mathématiques dans le développement socio-économique dans l’innovation africaine.

A l’ouverture du congrès, le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, indiquait que « le cœur des mathématiques était en Afrique car les ancêtres africains connaissaient la table des matières, les mathématiques et les notions de nombres ». Selon lui, les mathématiques ont une importance capitale dans le développement des sciences pures, des nouvelles technologies.

Cette dixième édition des mathématiciens est la première du genre en Afrique centrale. Elle a regroupé les hommes et femmes de science de différentes villes  du Congo.

Le congrès a en outre été l’occasion de remettre des trophées à trois lauréats pour leur contribution dans le domaine en vue d’un renforcement et développement des mathématiques en Afrique.

Vignikpo Akpéné