Éliminatoires CAN 2021 : aucun international africain de la Ligue 1 autorisé à rallier sa sélection

Rabat  (© 2021 Afriquinfos)- On s’y attendait un peu avec les déclarations de ces derniers jours des entraineurs de la Ligue 1; c’est désormais officiel. Mercredi, via un communiqué, la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé que tous les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 françaises se sont mis d’accord pour ne pas libérer leurs internationaux non-Européens. Les sélections africaines en pleine préparation des deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2021 seront ainsi fortement impactées par cette décision, car certaines vont perdre plus de la moitié de leur effectif.

S’appuyant sur la circulaire de la FIFA qui les y autorise en raison des contraintes sanitaires liées à la COVID-19, les clubs de Ligue 1 et 2 françaises ne laisseront pas leurs joueurs étrangers jouer pour leurs sélections nationales. «En l’absence d’exonération de septaine pour les joueurs étrangers internationaux mis à disposition de leur équipe nationale et eu égard aux délais de réponse imposés par la règlementation internationale, les clubs de Ligue 1 ‘Uber Eats’ et de ‘Ligue 2 BKT’ ont décidé à l’unanimité ce mercredi 17 mars d’appliquer la circulaire FIFA du 5 février 2020 tenant compte des nombreuses restrictions de déplacement dans le monde.

Dans ce contexte, les clubs ne mettront pas à disposition des sélections les joueurs étrangers convoqués pour des matchs hors de la zone UE/EEE durant la prochaine période internationale du mois de mars», lit-on dans le communiqué publié par la LFP.

Mauvaise nouvelle pour les sélections africaines qui disputent les 22 et 31 mars prochains les 5ème et 6ème journées des éliminatoires de la CAN 2021 reportée en 2022. Certaines à l’instar du Sénégal se voient priver de plusieurs de leurs cadres. D’autres clubs européens ont également «bloqué» leurs sociétaires africains.

 

Vahid Halilhodzic mène la rébellion

C’est aussi le cas pour le Maroc dont le sélectionneur, Vahid Halilhodzic, ne compte se laisser faire. Le technicien franco-bosnien s’étant assuré du soutien des autorités sportives marocaines, a maintenu dans sa liste de convoqués tous ses joueurs évoluant en Europe et demande à ces derniers de désobéir à leurs clubs, en répondant à leur sélection. Il dénonce une «discrimination sportive et une immense injustice», contre les Africains.

«Cette circulaire autorise les clubs à empêcher les joueurs de venir en sélection… Seulement les joueurs africains. Je suis assez dubitatif sur cette circulaire. Pourquoi fait-on une différence entre les footballeurs africains et les footballeurs européens?», s’est interrogé le Franco-Bosnien. «Cette quarantaine, c’est seulement un prétexte pour empêcher le joueur de venir jouer pour son pays. (…) La FIFA a touché un article qu’elle n’aurait jamais dû toucher, sur les relations entre les clubs et les sélections nationales. Si aujourd’hui on empêche les joueurs de venir pour ce stage, qu’en sera-t-il demain pour la CAN ? Ça ne va pas s’arrêter là… », s’insurge l’entraineur des lions de l’Atlas.

Il invite ses homologues du continent et surtout les joueurs africains à refuser un tel diktat. « J’espère que tous mes collègues des sélections africaines vont montrer leur mécontentement total. J’appelle les joueurs africains à être sensibles à ce que j’appelle une ‘discrimination sportive’, qu’ils montrent leur solidarité et leur attachement vis-à-vis du continent africain et surtout de leur propre pays», a encore mobilisé Vahid Halilhodzic. Reste à savoir si son appel sera suivi.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés