Revue de la presse ivoirienne

Afriquinfos Editeur 11 Vues
5 Min de Lecture

FRATERNITE MATIN

Les 22 villages du canton Paccolo conduits par le président de l'Association des chefs de village de cette subdivision de la région de Gagnoa (centre-ouest) se mobilisent pour réserver un accueil chaleureux au président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, attendu fin juillet dans la région natale et fief de l'ex président Laurent Gbagbo. Les chefs de ces villages, les responsables des jeunes et des femmes ainsi que tous leurs frères des autres régions de la Côte d'Ivoire, vivant dans le canton, l'ont fait savoir récemment au cours d'une rencontre tenue à Dodjagnoa, localité située à 14 km de Gagnoa. "Nous ne devons pas passer tout le temps à pleurer. Nous avons un chef de l'Etat, Alassane Ouattara et un président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro. Nous avons donc le devoir de nous mettre dans la République afin de partager avec les autres Ivoiriens les bénéfices du vivre ensemble. Il faut penser le développement de notre département, de notre région. Tous, nous devons nous rendre à Gagnoa pour accueillir le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire", a déclaré Noël Gnagnoh, le président de l'Association des chefs de village du canton Paccolo.

 

LE DEMOCRATE

En marge de la 44ème réunion du comité des gouverneurs des banques centrales de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) jeudi à Accra, au Ghana, Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la BCEAO et président dudit comité a fait le point du processus de création d'une monnaie unique de la sous-région en cours. "Les objectifs fixés par les chefs d'Etat, c'est qu'en 2015, la Zone monétaire de l'Afrique de l'Ouest (ZMAO), qui regroupe les Etats de la CEDEAO non membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) doit être intégrée et avoir une monnaie unique au même titre que la zone UEMOA qui a déjà une monnaie unique (le franc CFA) et une banque centrale unique (la BCEAO). Ensuite, à l'horizon 2020, les deux institutions à savoir l'UEMOA et la ZMAO doivent fusionner pour avoir la monnaie unique de la CEDEAO qui est l'objectif final à atteindre", a-t-il expliqué ajoutant que "le processus suit son cours et qu'une évaluation est faite au niveau des pays en question". Cependant, "il faut y mettre la volonté, une volonté politique affirmée par les chefs d'Etat, et il faut que les opérations pratiques soient menées pour arriver à faire converger les économies et parvenir à la création d'une monnaie commune", a encore expliqué le gouverneur de la BCEAO.

 

L'INTELLIGENT D'ABIDJAN

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a officiellement remis vendredi des fichiers des pré-souscripteurs aux banquiers et aux promoteurs immobiliers dans le cadre de la réalisation de l'ambitieux programme présidentiel de logements sociaux. Concernant les promoteurs, les producteurs de logements, c'est une première vague de 34 promoteurs qui ont été retenus pour démarrer le programme et d'autres sont sur la liste d'attente en attendant de remplir les conditions exigées. A ceux qui sont retenus, M. Kablan Duncan a dit sa confiance et son espoir qu'ils sauront être à la hauteur de l'espérance des pré-souscripteurs qui leur sont affectés et qui attendent avec impatience la remise effective des clés dans les délais les plus rapprochés. Le Premier ministre a invité les autres à compléter, dans les meilleurs délais, leurs dossiers afin de ne pas rater le train du programme. Parlant des objectifs dudit programme, il a rappelé que ce sont 60.000 logements à réaliser en trois ans par le gouvernement, dont 20 000 la première année. L'opération de pré-souscription lancée a permis de dénombrer 57.000 demandeurs de logements. Soit largement plus du double de l'objectif annuel.