C’est parti jusqu’au 20 avril pour la 13è édition du Marché des arts, du spectacle africain d’Abidjan

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Abidjan (© 2024 Afriquinfos)- Après la CAN en janvier 2024, la Côte d’Ivoire attire une nouvelle fois l’attention internationale avec un autre événement de taille et riche en couleurs. Il s’agit de la 13ème édition du MASA (Marché des Arts du Spectacle Africain d’Abidjan) qui a ouvert ses portes ce samedi 13 avril et ce jusqu’au 20 avril 2024 au Palais de la Culture Bernard Binlin Dadié.

Axé autour du thème «Jeunesse, Innovation et Entreprenariat: des leviers pour le développement des industries des arts du spectacle», cette édition 2024 du MASA accueille comme « pays invité d’honneur le Rwanda » et comme « pays invité spécial la Corée du Sud ».

Sandrine Umutoni, secrétaire d’État à la Jeunesse du Rwanda a expliqué comment l’art a permis à son pays de se reconstruire après le génocide entre les Tutsi et les Hutu voici 30 ans. Pour sa part, le vice-président de la Culture et du Sport de la Corée, pays invité spécial du MASA, Jeon Byung Geuk, a souhaité que les relations entre la Côte d’Ivoire et la Corée se poursuivent. D’après la ministre ivoirienne de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, «le choix de ces deux pays se justifie par leur volonté d’inscrire résolument et durablement la Culture comme élément moteur de leur développement et de leur cohésion sociale», a-t-elle justifié.

Elle a en outre souhaité «que le MASA 2024 soit le théâtre de nouvelles collaborations, de projets innovants, de moment inoubliable contribuant ainsi au rayonnement du spectacle africain dans le monde entier». Tran Thi Hoang Mai, représentante de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) en Afrique de l’Ouest a indiqué qu’au vu du thème, «cette 13è édition s’inscrit au cœur des priorités de l’OIF». Lors de la cérémonie d’ouverture du MASA 2024, le Chef du Gouvernement ivoirien, Robert Beugré Mambé, a rendu hommage à la Grande Chancelière honoraire, Henriette Dagri Diabaté, distinguée, à cette occasion, par le « Prix d’innovation féminine ». C’est en 1993, alors que Henriette Dagri Diabaté occupait le poste de ministre de la Culture que le MASA a été initié.

- Advertisement -

Le Chef du Gouvernement ivoirien a également souligné que «les villages MASA » installés pour l’occasion permettront aux uns et aux autres de découvrir les beaux spectacles des génies créateurs que sont «nos artistes et nos danseurs à travers le continent». Et d’ajouter: «la culture, la danse, le spectacle, les contes, les slams, c’est pour les hommes de génies».

Le MASA est un programme de développement culturel des arts du spectacle africain qui vise à soutenir la création et la production de spectacles de qualité, à faciliter la mobilité des créateurs et leur production en Afrique et dans le monde, à former les artistes du secteur et à développer les arts de la scène (musique, théâtre et danse) relevant du continent africain. Le MASA 2024, qui se tient 30 ans après la 1ère édition, accueille 59 pays, plus de 1.000 artistes, 300 spectacles et 109 programmateurs.

V. A.