Médias / Palmarès de l’Afrique dans le classement RSF 2020

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture
Reporters sans frontière en Afrique

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Dakar (© 2020 Afriquinfos) – Etabli par Reporters sans frontières (RSF) le Classement mondial de la liberté de la presse, qui évalue tous les ans la situation du journalisme dans 180 pays et territoires, démontre que les dix prochaines années seront sans doute “une décennie décisive” pour la liberté de la presse en raison de crises qui affectent l’avenir du journalisme. L’Afrique n’a toujours pas bonne presse dans ce classement 2020 avec une recrudescence des détentions arbitraires de longue durée mais aussi quelques améliorations.

Publié chaque année depuis 2002 par RSF, le classement mondial de la Liberté de la presse s’appuie sur leurs performances en matière de pluralisme, d’indépendance des médias, d’environnement et d’autocensure, de cadre légal, de transparence et de qualité des infrastructures soutenant la production de l’information.

Sur les 48 pays africains qui figurent au classement 2020 de Reporters Sans Frontières, 21 apparaissent comme des pays où la situation est soit « difficile », soit « très grave » pour la liberté de la presse.

Le Sénégal sort un peu la tête de l’eau

En Afrique subsaharienne, la situation est toujours préoccupante selon RSF. Si le Sénégal sort un peu la tête de l’eau en étant crédité d’une situation de liberté de la presse « plutôt bonne » d’autres pays par contre prennent le sens inverse. Certains pays comme la Tanzanie (124e, – 6) ou le Bénin (113e, – 17) connaissent des reculs très importants. En cause, des arrestations et détentions arbitraires de longue durée qui sont en recrudescence sur le continent, à l’instar des attaques, notamment en ligne, et de nouvelles lois répressives qui, au nom de la lutte contre la désinformation ou de la cybercriminalité, peuvent être utilisées pour restreindre abusivement la liberté d’information ».

- Advertisement -

Les changements de régime dans la région ont également permis quelques gains de places au classement pour certains pays : Angola (106e, + 3), en Éthiopie (99e, + 11), en Gambie (87e + 5), en République démocratique du Congo (150e, + 4), au Soudan (159e, + 16) ou au Zimbabwe (126e + 1).

A l’échelle continentale, la Namibie occupe la première place et 25e sur le plan mondial. L’Érythrée 178ème, reste le pire représentant du continent africain.

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelle de l’Afrique

https://afriquinfos.com/afrique-centrale/virus-en-rdc-les-autorites-craignent-le-pire-des-debut-mai/

https://afriquinfos.com/afrique-de-lest/ethiopie-contamination-au-covid-19-en-provenance-darabie/

https://afriquinfos.com/afrique-de-louest/classement-fifa-avril-2020-le-soudan-du-sud-gagne-une-place/