Afrique de l'Est
31 mars 2020

Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie

La Tanzanie a recensé mardi son premier mort du nouveau coronavirus, un homme de 49 ans qui souffrait déjà d’autres […]

29 octobre 2019 Afrique de l'Est

Tanzanie: Le grand bond en arrière des libertés fondamentales sous Magufuli (HRW, Amnesty)

Les libertés fondamentales ont nettement reculé en Tanzanie depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du président John Magufuli, dont le […]

Lire la suite »
7 octobre 2019 Afrique de l'Est

Doha : l’Allemande d’origine tanzanienne Malaika Mihambo domine le saut en longueur

Doha (© 2019 Afriquinfos)- Malaika Mihambo était intouchable lors des Mondiaux d’athlétisme de Doha. Avec un saut à 7,30 m, […]

Lire la suite »
15 septembre 2019 Afrique de l'Est

Tanzanie: 9 rhinocéros noirs sud-africains réinstallés au parc du Serengeti

Neuf rhinocéros noirs provenant d’Afrique du Sud ont été réinstallés dans le parc du Serengeti, dans le nord-ouest de la […]

Lire la suite »
24 août 2019 Afrique de l'Est

Tanzanie: Un journaliste arrêté pour diffusion de fausses nouvelles

DODOMA (© 2019 AFP) – Un journaliste tanzanien a été arrêté jeudi à Dar es Salaam par la police qui […]

Lire la suite »
15 août 2019 Afrique de l'Est

Tanzanie: Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne s’alourdit à 85 morts

ARUSHA (© 2019 AFP) – Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne en Tanzanie était mercredi de 85 morts, après le […]

Lire la suite »
14 août 2019 Société

La Tanzanie décide de publier la liste des hommes mariés pour lutter contre l’infidélité

Dar Es Salam (© 2019 Afriquinfos)- En Tanzanie, la liste des hommes mariés sera sous peu publiée, ceci en vue […]

Lire la suite »
13 août 2019 Non classé

Les pays membres de la SADC réunissent leurs forces pour aider la RDC dans la lutte contre Ebola

Dar Es Salam, (© 2019 Afriquinfos)- Le combat contre l’épidémie d’Ebola devient une priorité dans toute l’Afrique centrale. Selon un […]

Lire la suite »
12 août 2019 Afrique de l'Est

Tanzanie: Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne monte à 75 morts

MOROGORO (© 2019 AFP) – Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne en Tanzanie est monté à 75 morts, après la […]

Lire la suite »
2 août 2019 Afrique de l'Est

La Tanzanie veut dorénavant miser sur les investissements endogènes après la rénovation de son aéroport

Dar-Er-Salam (© 2019 Afriquinfos)- Le président tanzanien John Magufuli a procédé ce jeudi 1er août a d’un nouvel terminal ultramoderne […]

Lire la suite »
18 juillet 2019 Afrique de l'Est

Tanzanie: Le président Magufuli ordonne la décongestion des prisons

DAR-ES-SALAM (© 2019 AFP) – Le Président tanzanien John Magufuli a annoncé jeudi avoir ordonné aux autorités pénitentiaires de prendre […]

Lire la suite »
23 octobre 2018 Afrique de l'Est

Tanzanie : enlevé le 11 octobre, le plus jeune milliardaire d’Afrique a retrouvé les siens

Dar es Salam (© 2018 Afriquinfos)- Mohammed Dewji, après plus d’une semaine de captivité a retrouvé sa famille dans la […]

Lire la suite »
11 octobre 2018 Afrique de l'Est

Insécurité : le plus jeune milliardaire d’Afrique kidnappé par des inconnus à Dar-es-Salam

Dar-es-Salam (© 2018 Afriquinfos)- Mohammed Dewji plus communément appelé « Mo » est connu pour être le plus jeune milliardaire d’Afrique. La […]

Lire la suite »
17 juillet 2018 Afrique de l'Est

Tanzanie : Le CCM restera au pouvoir « pour l’éternité » (John Magufuli)

Dar Es Salam (© 2018 Afriquinfos)- En Tanzanie, le président John Magufuli a dans une allocution affirmé que le CCM, […]

Lire la suite »
15 juillet 2018 Afrique de l'Est

La Tanzanie envisage de rendre ses plages plus attrayantes pour faire venir davantage de touristes

Dar Es Salam (© 2018 Afriquinfos)- En Tanzanie, les plages seront désormais dotées d’une autorité de gestion des plages en […]

Lire la suite »
10 juin 2018 Afrique de l'Est

Indignation en Tanzanie après un accouchement dans un commissariat

Morogoro (© 2018 Afriquinfos) –  Des ONG tanzaniennes de défense des droits de l’Homme se sont indignées samedi du comportement […]

Lire la suite »
18 avril 2018 Afrique de l'Est

Tanzanie : les inondations font au moins 14 morts à Dar es Salaam

Dar Es Salam (© 2018 Afriquinfos) –En Tanzanie, au moins 14 personnes sont mortes à Dar es Salaam. Elles ont […]

Lire la suite »
18 février 2018 Afrique de l'Est

Tanzanie: le président ordonne une enquête sur la mort d’une étudiante

Dar Es Salam (© Afriquinfos 2018)- Le président tanzanien John Magufuli a ordonné dimanche une enquête pour établir les responsabilités dans […]

Lire la suite »
11 février 2018 Afrique de l'Est

Tanzanie : L’Église catholique dénonce les atteintes à la démocratie

Dar es Salam (© 2018 Afriquinfos) –-L’Eglise catholique de Tanzanie a dénoncé les violations des principes démocratiques et de la […]

Lire la suite »
8 janvier 2018 Afrique de l'Est

Tanzanie : les étudiantes enceintes excluent du système scolaire

Tandahimba (© Afriquinfos 2018)- En Tanzanie, il est formellement interdit à une fille de tomber enceinte alors qu’elle est sur […]

Lire la suite »
11 décembre 2017 Afrique de l'Est

RDC : hommage aux Casques bleus tanzaniens

Nord Kivu (© Afriquinfos 2017)- Une cérémonie d’hommage aux Casques bleus tanzaniens victimes de l’attaque la plus meurtrière contre une […]

Lire la suite »
10 décembre 2017 Afrique de l'Est

Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi

Dar es Salam (© Afriquinfos 2017)-  Les corps des 15 Casques bleus tanzaniens tués jeudi dans l’est de la République […]

Lire la suite »
7 août 2017 Afrique de l'Est

Ouganda/Tanzanie : Yoweri Museveni et John Magufuli lancent les travaux de construction d’un pipeline

Tanga (© Afriquinfos 2017)-Le samedi 5 aout, les présidents ougandais Yoweri Museveni et tanzanien John Magufuli ont procédé à la […]

Lire la suite »
27 juillet 2017 Afrique de l'Est

La meilleure destination safari en Afrique est la Tanzanie selon SafariBookings.com

(© Afriquinfos 2017)- La Tanzanie est la meilleure destination safari en Afrique Selon SafariBookings.com, le plus grand marché en ligne […]

Lire la suite »
5 juillet 2017 Afrique de l'Est

Tanzanie : Une députée de l’opposition arrêtée

Dar es Salam (© Afriquinfos 2017)- Halima Mdee, une députée de l’opposition a été arrêtée.  Elle a été interpellée ce […]

Lire la suite »
26 avril 2017 Afrique de l'Est

Tanzanie : la responsable du Pnud expulsée

Dar es  Salam (© Afriquinfos 2017)- Les autorités tanzaniennes ont expulsé la Représentante résidente du Programme des Nations unies pour […]

Lire la suite »
23 mars 2017 Afrique de l'Est

Tanzanie: tollé après les pressions d’un gouverneur sur un média

Dar Es Salam  (© 2017 Afriquinfos)-La récente intrusion musclée du gouverneur de Dar es Salaam dans les studios d’une radio-télévision […]

Lire la suite »
19 mars 2017 Afrique de l'Est

A peine entré en fonction, Moussa Faki en visite de solidarité en Somalie

Mogadiscio (© 2017 Afriquinfos) – Quelques jours après avoir pris fonction, le nouveau président de la commission de l’Union Africaine […]

Lire la suite »
8 novembre 2016 Afrique de l'Est

La Tanzanie, le Kenya et le Rwanda, leaders africains de l’inclusion financière (The Economist Intelligent Unit)

Londres (Afriquinfos 2016) – Selon un rapport du groupe d’analyse et de recherche britannique, The Economist Intelligent Unit, la Tanzanie, est […]

Lire la suite »
25 octobre 2016 Tanzanie

Tanzanie: Mohammed VI et John Magufuli signent 22 Conventions

Dar-Es-Salam (Afriquinfos 2016) – Sa majesté Mohammed VI a été accueilli, le 24 octobre 2016 à l’entrée du Palais présidentiel […]

Lire la suite »
7 octobre 2016 Afrique de l'Est

Le Tanzanien Mohammed Dewji prend la tête des «Leaders économiques de demain»

Paris (© 2016 Afriquinfos) – Le Tanzanien Mohammed Dewji, plus jeune milliardaire africain selon Forbes et fidèle selon l’étude annuelle […]

Lire la suite »
21 septembre 2016 Afrique de l'Est

Tanzanie: Les paiements numériques à même de stimuler les recettes fiscales de près de 500 millions de dollars/an ! (Nations Unies)

New York (© 2016 Afriquinfos)  – La nouvelle étude de l’Alliance Better Than Cash de l’Organisation des Nations Unies, fait […]

Lire la suite »
24 juillet 2016 Afrique de l'Est

Tanzanie: Interdiction des lubrifiants pour lutter contre l’homosexualité

Dar-Es-Salam (© 2016 Afriquinfos) – La Tanzanie poursuit sa politique anti-gay. Le Gouvernement tanzanien a interdit la vente et parfois la distribution gratuite de gels lubrifiants, arguant que ces produits encourageaient les rapports homosexuels.

Lire la suite »
11 mai 2016 Afrique de l'Est

La Banque Mondiale (BM) prête à accélérer l’intégration régionale en Afrique de l’Est (EAC)

Washington (© 2016 Afriquinfos) – La Banque mondiale promet d’apporter une aide à l’intégration régionale au sein de l’EAC, la Communauté est-africaine où les échanges inter-Etats vont crescendo.

Lire la suite »
23 mai 2015 Tanzanie

Epidémie: Les réfugiés burundais menacés par le choléra

ARUSHA (© 2015 Afriquinfos) – Sur les rives du lac Tanganyika où des milliers de burundais ont trouvé refuge, on dénombre 31 morts et 3.400 personnes touchées par le choléra. Le bilan pourrait s’alourdir car le risque de contamination est très élevé à cause des mauvaises conditions d’hygiène.

Lire la suite »
31 juillet 2014 Tanzanie

Le président tanzanien déclaré champion de la démocratie en Afrique par Voice Magazine

DAR ES SALAAM (Xinhua) – Le président tanzanien Jakaya Kikwete a reçu le prix « Champion de la démocratie en Afrique 2014 », décerné par le magazine Voice Magazine, a rapporté mercredi le Palais d’État de Tanzanie dans un communiqué.

Lire la suite »
8 juillet 2014 Tanzanie

Tanzanie : Explosion d’une bombe dans un restaurant, 8 blessés

ARUSHA (Tanzanie) (Xinhua) – Au moins huit personnes ont été blessées dans l’explosion d’une bombe lundi soir dans un restaurant à Arusha, dans le nord de la Tanzanie, ont indiqué mardi des témoins.

Lire la suite »
4 juillet 2014 Tanzanie

Tanzanie : Une attaque à la bombe fait deux blessés à Arusha

ARUSHA (Tanzanie) (Xinhua) – Deux personnes ont été blessées jeudi soir dans l’explosion d’une bombe artisanale dans la maison d’un imam musulman dans la ville d’Arusha, dans le nord de la Tanzanie, a confirmé la police.

Lire la suite »
25 juin 2014 Tanzanie

La Tanzanie verra son économie progresser de 7%

DAR ES SALAAM (Xinhua) – L’économie de la Tanzanie va progresser de 7% pour la période entre juin 2014 et juin 2015, a indiqué mardi la Banque mondiale.

Lire la suite »
Tanzanie

Le vice-président chinois rencontre les hauts responsables du parti au pouvoir de la Tanzanie

DAR ES SALAAM (Xinhua) – Le vice-président chinois Li Yuanchao, en visite en Tanzanie, s’est entretenu mardi avec Philip Mangula, le vice-président du parti au pouvoir de Tanzanie, le Chama Cha Mapinduzi (CCM), des relations entre les deux partis.

Lire la suite »
4 juin 2014 Tanzanie

Le ministère tanzanien lutte contre la cybercriminalité

BARCELONE (© 2014 Afriquinfos) – Lors de la présentation du budget 2014/2015 en Tanzanie, le Ministre de la Communication, de la Science et des Technologies, Makame Mbarawa, avait voté trois projets de loi afin de combattre la cybercriminalité.

Lire la suite »
30 mai 2014 Tanzanie

Tanzanie : 16 personnes arrêtées et poursuivies pour les attaques d’Al-Chabab à Arusha

ARUSHA (Tanzanie) (Xinhua) – Seize personnes soupçonnées d’avoir des liens étroits avec le groupe combattant Al-Chabab et d’être à l’origine des attentats à la bombe dans la ville d’Arusha, dans le nord de la Tanzanie, ont été arrêtées et poursuivies jeudi.

Lire la suite »
16 mai 2014 Tanzanie

Tanzanie : 33% des habitants sont analphabètes

DAR ES SALAAM (Xinhua) – En Tanzanie, 33% de la population, soit 14 millions d’habitants, sont incapable de lire, de compter et d’écrire, indique le dernier rapport de l’UNESCO,  » Education pour tous (EPT) ».

Lire la suite »
14 mai 2014 Tanzanie

Une grève force la TAZARA à suspendre ses activités de transport

DAR ES SALAAM (Xinhua) – L’Autorité ferroviaire Tanzanie-Zambie (TAZARA) a suspendu mardi ses opérations de transport de fret et de passager entre Dar es Salaam et Tunduma à la frontière entre la Tanzanie et la Zambie, en raison d’une grèvede ses employés.

Lire la suite »
7 mai 2014 Tanzanie

La Tanzanie veut envoyer des conférenciers en swahili dans les pays d’Afrique de l’Ouest

DODOMA (Tanzanie) (Xinhua) – La Tanzanie a exprimé mardi son intention d’envoyer des conférenciers en langue swahilie dans les pays d’Afrique de l’Ouest, dans une initiative visant à donner à cette langue une dimension continentale.

Lire la suite »
26 avril 2014 Tanzanie

Les présidents chinois et tanzanien échangent leurs voeux pour le cinquantenaire des relations diplomatiques entre les deux pays

BEIJING (Xinhua) – Le président chinois Xi Jinping et son homologue tanzanien Jakaya Kikwete ont échangé des messages de félicitations pour marquer le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Lire la suite »
25 avril 2014 Tanzanie

Trafic de la drogue : La Tanzanie renforce la sécurité aux aéroports

DAR ES SALAAM (Xinhua) – Le président tanzanien Jakaya Kikwete a ordonné jeudi aux autorités concernées de veiller à ce que les aéroports de son pays ne soient plus utilisés pour le transit de drogues.

Lire la suite »
23 avril 2014 Tanzanie

La Chine envoie un émissaire spécial en Tanzanie pour le 50ème anniversaire de la République

BEIJING (Xinhua) – La Chine va envoyer un émissaire spécial en Tanzanie pour le 50ème anniversaire de la création de la République, a annoncé mercredi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Lire la suite »
21 avril 2014 Tanzanie

Tanzanie : 10 morts et des dizaines de blessés dans un accident de la route

DAR ES SALAAM (Xinhua) – Dix personnes ont été tuées et des dizaines d’autres ont été blessées lundi dans la région de Simiyu dans le centre de la Tanzanie, lorsqu’un bus a quitté la route et percuté un bâtiment avant de se retourner.

Lire la suite »
14 avril 2014 Tanzanie

Tanzanie : Une attaque dans un bar fait 17 blessés à Arusha

AUSHA (Tanzanie) (Xinhua) – Dix-sept personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans l’explosion d’une bombe dimanche dans la ville touristique tanzanienne d’Arusha (nord), ont confirmé lundi les autorités.

Lire la suite »

La Tanzanie officiellement la République-Unie de Tanzanie est un pays d’Afrique de l’Est dans la région des Grands Lacs africains. Il borde l’Ouganda au nord; Le Kenya au nord-est; Les îles Comores et l’océan Indien à l’est; Le Mozambique et le Malawi au sud; La Zambie au sud-ouest; et le Rwanda, le Burundi et la République démocratique du Congo à l’ouest. Le mont Kilimandjaro, la plus haute montagne d’Afrique, se trouve dans le nord-est de la Tanzanie. De nombreux fossiles d’hominidés importants ont été découverts en Tanzanie, tels que des fossiles d’hominidés du Pliocène vieux de 6 millions d’années. Le genre Australopithecus variait dans toute l’Afrique il y a 4 à 2 millions d’années; et les vestiges les plus anciens du genre Homo se trouvent près du lac Olduvai. Après la montée de l’Homo erectus il y a 1,8 million d’années, l’humanité s’est répandue dans tout l’Ancien Monde, puis dans le Nouveau Monde et en Australie sous l’espèce Homo sapiens. L’Homo sapiens a également dépassé l’Afrique et absorbé les espèces et sous-espèces archaïques plus anciennes de l’humanité. L’un des plus anciens groupes ethniques connus encore existants, les Hadzabe, semble être originaire de Tanzanie, et leur histoire orale rappelle des ancêtres qui étaient grands et qui ont été les premiers à utiliser le feu, les médicaments et à vivre dans des grottes, un peu comme Homo erectus ou Homo heidelbergensis qui vivait dans la même région avant eux.

Plus tard à l’âge de pierre et de bronze, les migrations préhistoriques en Tanzanie comprenaient des locuteurs du sud du Cushitic qui se sont déplacés vers le sud depuis l’Éthiopie actuelle; Les Cushitiques de l’Est qui se sont installés en Tanzanie depuis le nord du lac Turkana il y a environ 2 000 et 4 000 ans; et les Nilotes du Sud, y compris les Datoog, originaires de l’actuelle région frontalière du Soudan du Sud-Éthiopie il y a entre 2 900 et 2 400 ans. Ces mouvements ont eu lieu à peu près en même temps que l’installation des Mashariki Bantu d’Afrique de l’Ouest dans les régions du lac Victoria et du lac Tanganyika. Ils ont ensuite migré dans le reste de la Tanzanie entre 2300 et 1700 ans. La domination allemande a commencé en Tanzanie continentale à la fin du 19e siècle lorsque l’Allemagne a formé l’Afrique orientale allemande. Cela a été suivi par la domination britannique après la Première Guerre mondiale. Le continent était gouverné en tant que Tanganyika, l’archipel de Zanzibar restant une juridiction coloniale distincte. Après leur indépendance respective en 1961 et 1963, les deux entités ont fusionné en 1964 pour former la République-Unie de Tanzanie.

Les Nations Unies ont estimé la population de la Tanzanie en 2018 à 56,31 millions. La population est composée de plusieurs groupes ethniques, linguistiques et religieux. L’État souverain de Tanzanie est une république constitutionnelle présidentielle et depuis 1996, sa capitale officielle est Dodoma, où se trouvent le bureau du président, l’Assemblée nationale et certains ministères. Dar es Salaam, l’ancienne capitale, conserve la plupart des bureaux du gouvernement et est la plus grande ville du pays, le principal port et le principal centre commercial. La Tanzanie est de facto un État à parti unique avec le parti socialiste démocratique Chama Cha Mapinduzi au pouvoir. La Tanzanie est montagneuse et densément boisée au nord-est, où se trouve le mont Kilimandjaro. Trois des Grands Lacs africains se trouvent en partie en Tanzanie. Au nord et à l’ouest se trouvent le lac Victoria, le plus grand lac d’Afrique, et le lac Tanganyika, le lac le plus profond du continent, connu pour ses espèces de poissons uniques. Au sud se trouve le lac Malawi. La côte est est chaude et humide, avec l’archipel de Zanzibar juste au large. La zone de conservation de la baie de Menai est la plus grande zone marine protégée de Zanzibar. Les chutes de Kalambo, situées sur la rivière Kalambo à la frontière zambienne, sont la deuxième plus haute cascade ininterrompue d’Afrique. Plus de 100 langues différentes sont parlées en Tanzanie, ce qui en fait le pays le plus diversifié sur le plan linguistique en Afrique de l’Est. Le pays n’a pas de langue officielle de jure, bien que la langue nationale soit le swahili. Le swahili est utilisé dans les débats parlementaires, dans les juridictions inférieures et comme moyen d’enseignement à l’école primaire. L’anglais est utilisé dans le commerce extérieur, dans la diplomatie, dans les juridictions supérieures et comme moyen d’enseignement dans l’enseignement secondaire et supérieur, bien que le gouvernement tanzanien envisage d’abandonner complètement l’anglais comme langue d’enseignement. Environ 10% des Tanzaniens parlent le swahili comme première langue et jusqu’à 90% le parlent comme deuxième langue.

L’histoire de la Tanzanie

Ancien

Les populations indigènes d’Afrique de l’Est seraient les chasseurs-cueilleurs Hadza et Sandawe linguistiquement isolés de Tanzanie. La première vague de migration a été provoquée par des locuteurs du couchitique du Sud qui se sont déplacés vers le sud depuis l’Éthiopie et la Somalie vers la Tanzanie. Ils sont ancestraux des Iraqw, Gorowa et Burunge. Sur la base de preuves linguistiques, il y a peut-être également eu deux mouvements vers la Tanzanie de Cushitic oriental il y a environ 4 000 et 2 000 ans, originaires du nord du lac Turkana. Des preuves archéologiques soutiennent la conclusion que les Nilotes du Sud, y compris le Datoog, se sont déplacés vers le sud de la région frontalière actuelle entre le Soudan du Sud et l’Éthiopie dans le centre du nord de la Tanzanie entre 2900 et 2400 ans. Ces mouvements ont eu lieu à peu près en même temps que la colonisation de la fabrique de fer Mashariki Bantu d’Afrique de l’Ouest dans les régions du lac Victoria et du lac Tanganyika. Ils ont apporté avec eux la tradition de plantation ouest-africaine et l’aliment de base principal de l’igname. Ils ont ensuite migré hors de ces régions à travers le reste de la Tanzanie entre 2300 et 1700 ans. Les peuples nilotiques de l’Est, y compris les Massaï, représentent une migration plus récente à partir de l’actuel Soudan du Sud au cours des 500 à 1500 dernières années. Le peuple tanzanien est associé à la production de fer et d’acier. Le peuple Pare était le principal producteur de fer très demandé pour les peuples qui occupaient les régions montagneuses du nord-est de la Tanzanie. Les Haya, sur les rives ouest du lac Victoria, ont inventé un type de haut fourneau à haute chaleur, qui leur a permis de forger de l’acier au carbone à des températures dépassant 1820 ° C (3310 ° F) il y a plus de 1500 ans. Les voyageurs et les marchands du golfe Persique et de l’Inde ont visité la côte est-africaine depuis le début du premier millénaire de notre ère. L’islam était pratiqué par certains sur la côte swahili dès le huitième ou le neuvième siècle de notre ère.

Coloniale

Revendiquant la bande côtière, le sultan omanais Said bin Sultan a déménagé sa capitale à Zanzibar City en 1840. Pendant ce temps, Zanzibar est devenu le centre de la traite des esclaves arabes. Entre 65 et 90% de la population arabo-swahili de Zanzibar a été asservie. L’un des marchands d’esclaves les plus tristement célèbres de la côte est-africaine était Tippu Tip, qui était le petit-fils d’un Africain asservi. Les marchands d’esclaves de Nyamwezi opéraient sous la direction de Msiri et Mirambo. Selon Timothy Insoll, « les chiffres enregistrent l’exportation de 718 000 esclaves de la côte swahili au 19ème siècle et la rétention de 769 000 sur la côte ». Dans les années 1890, l’esclavage a été aboli.

À la fin du 19e siècle, l’Allemagne a conquis les régions qui sont aujourd’hui la Tanzanie (moins Zanzibar) et les a incorporées dans l’Afrique orientale allemande (GEA). Le 7 mai 1919, le Conseil suprême de la Conférence de paix de Paris, en 1919, a attribué l’intégralité du GEA à la Grande-Bretagne, malgré les objections ardues de la Belgique. Le secrétaire colonial britannique, Alfred Milner, et le ministre plénipotentiaire de la Belgique à la conférence, Pierre Orts [en], négocièrent alors l’accord anglo-belge du 30 mai 1919 par lequel la Grande-Bretagne cédait les provinces du nord-ouest du GEA, Ruanda et Urundi, à la Belgique. La Commission des mandats de la conférence a ratifié cet accord le 16 juillet 1919. Le Conseil suprême a accepté l’accord le 7 août 1919. Le 12 juillet 1919, la Commission des mandats a convenu que le petit triangle de Kionga au sud de la rivière Rovuma serait donné au Mozambique portugais , avec finalement l’intégration au Mozambique indépendant. La commission a estimé que l’Allemagne avait pratiquement contraint le Portugal à céder le triangle en 1894. Le traité de Versailles a été signé le 28 juillet 1919, bien que le traité n’ait pris effet que le 10 janvier 1920. À cette date, le GEA a été officiellement transféré en Grande-Bretagne. , La Belgique et le Portugal. Toujours à cette date, « Tanganyika » est devenu le nom du territoire britannique.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, environ 100 000 personnes du Tanganyika ont rejoint les forces alliées et faisaient partie des 375 000 Africains qui ont combattu avec ces forces. Les Tanganyikans ont combattu dans des unités des King’s African Rifles lors de la campagne d’Afrique de l’Est en Somalie et en Abyssinie contre les Italiens, à Madagascar contre les Vichy français pendant la campagne de Madagascar, et en Birmanie contre les Japonais pendant la campagne de Birmanie. Le Tanganyika a été une importante source de nourriture pendant cette guerre, et ses revenus d’exportation ont augmenté considérablement par rapport aux années d’avant-guerre de la Grande Dépression. La demande en temps de guerre, cependant, a provoqué une augmentation des prix des produits de base et une inflation massive dans la colonie. En 1954, Julius Nyerere a transformé une organisation en Union nationale africaine du Tanganyika (TANU) à orientation politique. L’objectif principal de TANU était de parvenir à la souveraineté nationale du Tanganyika. Une campagne pour enregistrer de nouveaux membres a été lancée et, en un an, la TANU est devenue la principale organisation politique du pays. Nyerere est devenu ministre du Tanganyika administré par les Britanniques en 1960 et a continué d’être Premier ministre lorsque le Tanganyika est devenu indépendant en 1961.

Moderne

Le gouvernement britannique a pris fin le 9 décembre 1961, mais pour la première année d’indépendance, le Tanganyika avait un gouverneur général qui représentait le monarque britannique. Le 9 décembre 1962, le Tanganyika est devenu une république démocratique dirigée par un président exécutif. Après que la révolution de Zanzibar a renversé la dynastie arabe à Zanzibar voisin, devenu indépendant en 1963, l’archipel a fusionné avec le Tanganyika continental le 26 avril 1964. Le nouveau pays a ensuite été nommé République-Unie du Tanganyika et Zanzibar. Le 29 octobre de la même année, le pays a été rebaptisé République-Unie de Tanzanie (« Tan » vient du Tanganyika et « Zan » de Zanzibar). L’union des deux régions jusqu’alors distinctes était controversée parmi de nombreux Zanzibaris (même ceux qui étaient favorables à la révolution) mais a été acceptée à la fois par le gouvernement Nyerere et le gouvernement révolutionnaire de Zanzibar en raison de valeurs et d’objectifs politiques communs. Suite à l’indépendance du Tanganyika et à l’unification avec Zanzibar conduisant à l’état de Tanzanie, le président Nyerere a souligné la nécessité de construire une identité nationale pour les citoyens du nouveau pays. Pour y parvenir, Nyerere a fourni ce qui est considéré comme l’un des cas les plus réussis de répression ethnique et de transformation d’identité en Afrique. Avec plus de 130 langues parlées sur son territoire, la Tanzanie est l’un des pays les plus ethniquement diversifiés d’Afrique. Malgré cet obstacle, les divisions ethniques sont restées rares en Tanzanie par rapport au reste du continent, notamment son voisin immédiat, le Kenya. En outre, depuis son indépendance, la Tanzanie a affiché plus de stabilité politique que la plupart des pays africains, notamment en raison des méthodes de répression ethnique de Nyerere.

En 1967, la première présidence de Nyerere a pris un virage à gauche après la Déclaration d’Arusha, qui a codifié un engagement envers le socialisme ainsi que le panafricanisme. Après la déclaration, les banques et de nombreuses grandes industries ont été nationalisées. La Tanzanie était également alignée sur la Chine qui, de 1970 à 1975, a financé et aidé à construire le chemin de fer TAZARA, long de 1 860 kilomètres (1 160 mi) de Dar es Salaam à la Zambie. Néanmoins, à partir de la fin des années 70, l’économie tanzanienne a connu un pire virage, dans le contexte d’une crise économique internationale affectant à la fois les économies développées et les économies en développement. À partir du milieu des années 80, le régime s’est financé par des emprunts auprès du Fonds monétaire international et a subi quelques réformes. Depuis lors, le produit intérieur brut par habitant de la Tanzanie a augmenté et la pauvreté a diminué, selon un rapport de la Banque mondiale. En 1992, la Constitution de la Tanzanie a été modifiée pour autoriser plusieurs partis politiques. Lors des premières élections multipartites en Tanzanie, tenues en 1995, Chama Cha Mapinduzi, au pouvoir, a remporté 186 des 232 sièges élus à l’Assemblée nationale et Benjamin Mkapa a été élu président.

La politique de la Tanzanie

La politique de la Tanzanie se déroule dans le cadre d’une république démocratique présidentielle unitaire, dans laquelle le président de la Tanzanie est à la fois chef de l’État et chef du gouvernement, et d’un système multipartite. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif appartient au gouvernement et au parlement. Le système des partis est dominé par le Chama Cha Mapinduzi (Parti révolutionnaire d’État). Le pouvoir judiciaire est indépendant de l’exécutif et du législatif. L’Economist Intelligence Unit a qualifié la Tanzanie de « régime hybride » en 2019.

Conditions politiques

La pleine indépendance est venue en décembre 1961 et Julius Kambarage Nyerere (1922–1999), un leader socialiste qui a conduit le Tanganyika de la domination coloniale, a été élu président en 1961. L’une des figures les plus respectées de l’Afrique, Julius Nyerere était considéré comme un homme politique de principe et d’intelligence. . Connu sous le nom de Mwalimu (enseignant), il a proposé une vision largement reconnue de l’éducation. De l’indépendance en 1961 jusqu’au milieu des années 80, la Tanzanie était un État à parti unique, avec un modèle socialiste de développement économique. À partir du milieu des années 80, sous la direction du président Ali Hassan Mwinyi, la Tanzanie a entrepris un certain nombre de réformes politiques et économiques. En janvier et février 1992, le gouvernement a décidé d’adopter la démocratie multipartite. Des changements juridiques et constitutionnels ont conduit à l’enregistrement de 11 partis politiques. Deux élections partielles parlementaires au début de 1994, toutes deux remportées par Chama Cha Mapinduzi (CCM), ont été les premières élections multipartites de l’histoire de la Tanzanie. En octobre 2000, la Tanzanie a tenu ses deuxièmes élections générales multipartites. Le candidat du parti au pouvoir au CCM, Benjamin W. Mkapa, a battu ses trois principaux rivaux, remportant l’élection présidentielle avec 71% des voix. Aux élections législatives, le CCM a remporté 202 des 232 sièges élus. Lors de l’élection présidentielle de Zanzibar, Abeid Amani Karume, le fils de l’ancien président Abeid Karume, a battu le candidat du CUF, Seif Shariff Hamad. Les élections ont été entachées d’irrégularités et les violences politiques qui ont suivi ont fait au moins 23 morts en janvier 2001, principalement sur l’île de Pemba, où la police a utilisé des gaz lacrymogènes et des balles contre des manifestants. Des centaines de personnes ont été blessées et les forces de l’État auraient attaqué des bateaux de réfugiés fuyant vers le Kenya. En outre, 16 membres du CUF ont été expulsés du Parlement de l’Union après avoir boycotté la législature pour protester contre les résultats des élections à Zanzibar.

En octobre 2001, le CCM et les partis du CUF ont signé un accord de réconciliation appelant à des réformes électorales et instituant une commission d’enquête pour enquêter sur les décès survenus en janvier 2001 à Pemba. L’accord a également conduit le président à nommer un autre fonctionnaire du CUF pour devenir membre du Parlement de l’Union. Les modifications apportées à la Constitution de Zanzibar en avril 2002 ont permis aux partis CCM et CUF de nommer des membres à la Commission électorale de Zanzibar. En mai 2003, la Commission électorale de Zanzibar a organisé des élections partielles pour pourvoir les sièges vacants au Parlement, y compris les sièges vacants par le boycott du CUF. Les observateurs ont considéré que ces élections partielles, le premier test majeur de l’accord de réconciliation, étaient libres, équitables et pacifiques. Le président Mkapa, le vice-président Ali Mohamed Shein, le premier ministre Frederick Sumaye et les membres de l’Assemblée nationale resteront en fonction jusqu’aux prochaines élections générales de 2005. De même, le président de Zanzibar Karume et les membres de la Chambre des représentants de Zanzibar achèveront également leur mandat en 2005.  En 2010, la Tanzanie a été classée partiellement libre par Freedom House. L’indice de démocratie de 2011 a marqué la Tanzanie comme un «régime hybride», la classant 90e sur 167, une amélioration par rapport à la 92e l’année précédente, mais précédant une baisse de plusieurs paramètres comme indiqué dans les études ultérieures de Freedom House. En 2018, de nombreux facteurs pris en compte par Freedom House avaient subi une baisse modeste mais significative, les rapports les plus récents faisant état d’une détérioration marquée des droits de la société civile et réduisant la capacité de l’opposition politique à critiquer le régime Magufuli. La Tanzanie reste dans la catégorie « partiellement gratuit » en 2018.

L’économie de la Tanzanie

En 2018, selon le FMI, le produit intérieur brut (PIB) de la Tanzanie était estimé à 56,7 milliards de dollars (nominal), ou 176,5 milliards de dollars en parité de pouvoir d’achat (PPA). Le PIB par habitant (PPA) était de 3 457 $. De 2009 à 2013, le PIB par habitant de la Tanzanie (basé sur la monnaie locale constante) a augmenté en moyenne de 3,5% par an, plus que tout autre membre de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) et n’a été dépassé que par neuf pays d’Afrique subsaharienne: la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Ghana, le Lesotho, le Libéria, le Mozambique, la Sierra Leone, la Zambie et le Zimbabwe. En 2017, les principaux partenaires commerciaux de la Tanzanie pour ses 5,3 milliards de dollars d’exportations étaient l’Inde, le Vietnam, l’Afrique du Sud, la Suisse et la Chine. Ses importations ont totalisé 8,17 milliards de dollars, l’Inde, la Suisse, l’Arabie saoudite, la Chine et les Émirats arabes unis étant les principaux partenaires.

La Tanzanie a relativement bien résisté à la Grande Récession, qui a commencé fin 2008 ou début 2009. Les prix élevés de l’or, le renforcement de l’industrie minière du pays et la mauvaise intégration de la Tanzanie dans les marchés mondiaux ont contribué à protéger le pays de la récession. Depuis la fin de la récession, l’économie tanzanienne a connu une expansion rapide grâce au dynamisme des secteurs du tourisme, des télécommunications et des banques. Toutefois, selon le Programme des Nations Unies pour le développement, la récente croissance de l’économie nationale n’a profité qu’à « très peu », excluant la majorité de la population. L’indice 2013 de la faim dans le monde de la Tanzanie était pire que tout autre pays de la CAE à l’exception du Burundi. La proportion de personnes sous-alimentées en 2010-2012 était également pire que dans tout autre pays de la CAE, à l’exception du Burundi.

La démographie de la Tanzanie

Selon le recensement de 2012, la population totale était de 44 928 923. Le groupe des moins de 15 ans représentait 44,1% de la population. La répartition de la population en Tanzanie est inégale. La plupart des gens vivent à la frontière nord ou sur la côte est, une grande partie du reste du pays étant peu peuplée. La densité varie de 12 par kilomètre carré (31 / sq mi) dans la région de Katavi à 3133 par kilomètre carré (8110 / sq mi) dans la région de Dar es Salaam. Environ 70 pour cent de la population est rurale, bien que ce pourcentage soit en baisse depuis au moins 1967. Dar es Salaam (4 364 541 habitants) est la plus grande ville et capitale commerciale. Dodoma (410 956 habitants) est située dans le centre de la Tanzanie, est la capitale du pays et abrite l’Assemblée nationale. Au moment de la fondation de la République-Unie de Tanzanie en 1964, le taux de mortalité infantile était de 335 décès pour 1 000 naissances vivantes. Depuis l’indépendance, le taux de décès d’enfants est tombé à 62 pour 1 000 naissances.

L’éducation de la Tanzanie

L’éducation en Tanzanie est dispensée par les secteurs public et privé, en commençant par l’enseignement préprimaire, suivi par l’enseignement primaire, secondaire ordinaire, secondaire avancé et, idéalement, universitaire. Le gouvernement tanzanien a commencé à souligner l’importance de l’éducation peu de temps après son indépendance en 1961. Le programme d’études est normalisé par niveau et il sert de base aux examens nationaux. Les niveaux de réussite sont importants, mais les enfants ne reçoivent pas l’éducation dont ils ont besoin pour diverses raisons, notamment la nécessité d’aider les familles à travailler, la faible accessibilité et divers troubles d’apprentissage. Bien qu’il y ait un manque de ressources pour l’éducation des besoins spéciaux, la Tanzanie s’est engagée à une éducation inclusive et à l’attention aux apprenants défavorisés, comme souligné dans la revue du secteur de l’éducation 2006 AIDE-MEMORE. La stratégie nationale du gouvernement pour la croissance et la réduction de la pauvreté en 2005 a fortement mis l’accent sur l’éducation.

Les langues de la Tanzanie

Plus de 100 langues sont parlées en Tanzanie, ce qui en fait le pays le plus diversifié sur le plan linguistique en Afrique de l’Est. Parmi les langues parlées figurent les quatre familles de langues africaines: le bantou, le couchitique, le nilotique et le khoisan. Il n’y a pas de langues officielles de jure en Tanzanie. Le swahili est utilisé dans les débats parlementaires, dans les juridictions inférieures et comme moyen d’enseignement à l’école primaire. L’anglais est utilisé dans le commerce extérieur, dans la diplomatie, dans les cours supérieures et comme moyen d’enseignement dans l’enseignement secondaire et supérieur. Le gouvernement tanzanien prévoit cependant de supprimer l’anglais comme langue d’enseignement. Dans le cadre de sa politique sociale en Ujamaa, le président Nyerere a encouragé l’utilisation du swahili pour aider à unifier les nombreux groupes ethniques du pays. Environ 10% des Tanzaniens parlent le swahili comme première langue et jusqu’à 90% le parlent comme deuxième langue. De nombreux Tanzaniens instruits sont trilingues et parlent également l’anglais. L’utilisation et la promotion généralisées du swahili contribuent au déclin des langues plus petites dans le pays. Les jeunes enfants parlent de plus en plus le swahili comme première langue, en particulier dans les zones urbaines. Les langues des communautés ethniques (ECL) autres que le kiswahili ne sont pas autorisées comme langue d’enseignement. Ils ne sont pas non plus enseignés comme matière, bien qu’ils puissent être utilisés officieusement dans certains cas dans l’enseignement initial. Les programmes de télévision et de radio dans une ECL sont interdits et il est presque impossible d’obtenir l’autorisation de publier un journal dans une ECL. Il n’y a pas de département de langues et littératures africaines locales ou régionales à l’Université de Dar es Salaam. L’arabe est co-officiel à Zanzibar. Le peuple Sandawe parle une langue qui peut être liée aux langues khoe du Botswana et de la Namibie, tandis que la langue du peuple Hadzabe, bien qu’elle ait des consonnes de clic similaires, est sans doute un isolat linguistique. La langue du peuple irakien est couchitique.

 
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés