Côte d’Ivoire : 3.000 fonctionnaires fictifs extirpés de l’administration

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

"3.000 fonctionnaires fictifs qui ont été découverts ont été sortis des fichiers de la Fonction publique", a déclaré le ministre ivoirien de la Fonction publique, Gnamien Konan, à l'occasion d'un entretien avec des médias. Selon le ministre, une vaste opération de contrôle a été menée dans différents services dans le but de démasquer les fraudeurs et d'assurer une maîtrise de la masse salariale.

"Il s'agit de fonctionnaires fictifs qui émargeaient à la fois à la Fonction publique et dans le privé, certains disposant de deux matricules, qui ont été sortis de l'effectif de l'État", a révélé le ministre, notant que la découverte a été possible grâce à l'opération de contrôle des ressources humaines de l'Etat. "Ce sont des vérifications minutieuses qui vont se poursuivre pour avoir une administration de qualité basée sur le mérite", a-t- il assuré.

A en croire M. Konan, cette opération a permis à la Côte d'Ivoire une économie annuelle de 9,3 milliards de francs CFA. A plusieurs occasions, les autorités ivoiriennes ont exprimé leur engagement à assainir l'administration publique et à le rendre plus compétitif.

Le gouvernement qui a fait de la lutte contre la fraude et la corruption son cheval de bataille a ainsi initié plusieurs réformes en vue d'une fonction publique "moderne et modèle".