Arrestation à Bissau de deux policiers cap-verdiens : Praia demande des clarifications

Afriquinfos Editeur 8 Vues
1 Min de Lecture

Les deux agents du DEF ont été empêchés par les services d' Informations de sécurité guinéens de retourner au Cap-Vert après une mission "de routine d'escorte" d'une citoyenne de la Guinée- Bissau, expulsée de l'archipel pour trafic de drogue.

Lors d'une conférence de presse, la ministre cap-verdienne de l' Administration interne, Marisa Morais, a déclaré que les deux policiers ont été entendus mardi par le ministère public guinéen, sans qu'une accusation soit, jusqu'à présent, officialisée à leur encontre.

Après l'audience, les agents n'ont pas été présentés aux autorités judiciaires et leur arrestation "n'a été validée par aucun juge" conformément à la législation, a ajouté la ministre.

Devant cette évolution, une demande de "habeas corpus" a été introduite, mais aucune réponse n'a encore été donnée.