Réduction ou non de la présence militaire en Afrique : Les USA feront « ce qu’il faut » au sujet de la réduction

Dakar (© 2020 Afriquinfos)- En visite au Sénégal, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a assuré que les Etats-Unis veilleraient à faire « ce qu’il faut » en partenariat avec leurs alliés au sujet de la réduction ou non de leur présence militaire en Afrique, notamment au Sahel confronté aux défis sécuritaires.

M. Pompeo, s’est gardé de tout engagement et a laissé ouverte la question d’une réduction ou non des forces combattantes américaines en Afrique, actuellement à l’examen à Washington.

« Nous ferons ce qu’il faut, nous ferons ce qu’il faut collectivement, j’en suis convaincu », a souligné le secrétaire d’Etat US lors d’un point de presse conjoint avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères Amadou Ba. Il a par ailleurs évoqué les partenaires sénégalais, africains, français et européens des Etats-Unis.

Pour sa part, le ministre sénégalais des Affaires étrangères a indiqué que le continent africain a besoin des Etats-Unis d’Amérique pour relever les défis majeurs liés à l’insécurité et au terrorisme.

« L’Afrique, confrontée à des défis majeurs liés à l’insécurité et au terrorisme, a besoin des Etats-Unis. Un allié stratégique pour un retour définitif de la paix et de la stabilité », a souligné M. Amadou Bâ, saluant le rôle que jouent les Etats-Unis notamment en matière de formation, de logistique et de renseignements dans la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme sur le continent.

Après le Sénégal dans le cadre d’une tournée africaine où il était arrivé samedi, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, se rendra lundi en Angola, puis à Addis-Abeba, En Ethiopie.

Innocente Nice

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés