Huawei connaît une année de croissance malgré les difficultés conjoncturelles

Rabat (© 2021 Afriquinfos)- Lors d’une conférence de presse organisée en virtuel pour respecter les mesures sanitaires, Huawei a présenté les résultats de son rapport annuel 2020. Si l’année a été difficile, l’entreprise a malgré tout réussi à dégager des recettes plus importantes qu’en 2019. Les revenus ont connu une croissance annuelle de 3,8% par rapport à 2019, et le bénéfice net a lui aussi augmenté, avec une hausse de 3% d’une année sur l’autre.

Connecter l’Afrique, le pari de Huawei

Le continent africain est si vaste que les zones blanches, ces territoires non connectés au réseau, sont nombreuses. A l’heure de la révolution numérique, permettre l’accès à Internet au plus grand nombre est un enjeu majeur. Pour Huawei, la couverture des zones blanches est une question sociale prioritaire. L’entreprise se dit prête à travailler conjointement avec les États et les opérateurs locaux pour mettre en œuvre des politiques de déploiement massif. L’entreprise chinoise ne peut en effet pas faire cavalier seul, car les États décident des politiques publiques en matière de télécommunication et seuls les opérateurs disposent des licences d’exploitation. L’expertise en infrastructures réseaux de Huawei lui assure en revanche le statut de partenaire de choix en Afrique.

L’entreprise est par ailleurs déjà impliquée dans le désenclavement des zones non connectées grâce à sa solution RuralStar dont l’objectif est de mettre en place une « autoroute réseau » dans les territoires reculés, pour que les habitants puissent avoir accès à une connexion.

Huawei poursuit son engagement dans la formation et la mise en valeur des talents des TIC

L’entreprise dispose déjà de deux centres d’innovation en Afrique, les OpenLabs, dont un au Caire depuis 2017. Ces laboratoires du numérique sont des espaces collaboratifs destinés à accompagner la révolution digitale. Huawei s’engage auprès des startups et des entrepreneurs pour les aider à développer leurs compétences et à partager leurs innovations.

L’Afrique compte 1,2 milliards d’habitants, dont 200 millions sont âgés de 15 à 24 ans. Le continent a la population la plus jeune au monde. Pour donner la chance à la jeunesse de construire son avenir, Huawei investit depuis de nombreuses années dans la formation des jeunes en Afrique via ses programmes ICT Academy notamment qui ont déjà formé de nombreux talents et qui certifient les ingénieurs pour leur garantir des compétences reconnues dans la vie professionnelle.

L’entreprise compte poursuivre son implantation en Afrique avec les Africains

« Huawei a une philosophie de proximité avec les clients en Afrique grâce à 9.000 employés dont 76% sont des locaux. Nous les formons nous-même. Et en parallèle, nous apprenons à connaître nos clients. En interne, Huawei a toujours encouragé ses dirigeants à poursuivre leur carrière en Afrique » explique Philippe Wang, Vice-Président Exécutif de Huawei Northern Africa.

L’entreprise a multiplié les initiatives en 2020, en poussant ses solutions pour le télétravail, en interne comme pour ses clients. Alors que le travail à distance devient la norme, la réorganisation de nos modes de vie s’accompagne de besoins exponentiels en infrastructures réseau. Huawei accompagne ainsi la transition numérique grâce à ses solutions, comme Huawei We Link qui digitalise les échanges.

Ainsi, Huawei a donné tort aux prévisions pessimistes en présentant des résultats indubitablement solides pour l’année 2020 et  poursuit avec succès ses ambitions sur le continent africain.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés