Covid-19 en Afrique : Une population jeune est un atout

COVID-19 en Afrique - L'Agence 35°Nord

(© 2020 Afriquinfos) – D’après une nouvelle publication du Boston Consulting Group (BCG), l’impact de la pandémie du covid-19 en Afrique sera probablement différent de ce qui a été observé dans d’autres régions du monde.

L’âge moyen peu élevé de la population en Afrique devrait constituer un facteur positif, dans la mesure où le virus semble toucher davantage les patients plus âgés à travers le monde.

Néanmoins, les systèmes de santé déficients dans la plupart des pays africains, ainsi que la prévalence d’affections chroniques telles que le VIH, la tuberculose et — particulièrement chez les enfants — la malnutrition, devraient amplifier son impact négatif.

En outre, les mesures comme la distanciation sociale peuvent s’avérer difficiles à mettre en place, notamment dans les régions présentant des niveaux élevés de pauvreté. Par conséquent, les décès en Afrique devraient se concentrer sur les populations sous-alimentées, malades et pauvres.

Patrick Dupoux, directeur général et associé principal de BCG estime que « le covid-19 constitue une menace majeure pour l’Afrique« , estime

‘Toutes les parties prenantes, à savoir les gouvernements africains, les acteurs mondiaux et les dirigeants de communautés, doivent coordonner leurs efforts pour empêcher le pire des scénarios’.

COVID-19 en Afrique : la jeunesse du continent pourrait le préserver

La population relativement jeune d’Afrique pourrait contribuer à préserver le continent des taux de cas graves et de décès observés ailleurs dans le monde.

A titre d’illustration, le 11 février, plus de 80 % des décès en Chine dus au covid-19 concernaient des personnes âgées de plus de 60 ans. En Chine, les individus de ce groupe d’âge représentent 16 % de la population, tandis qu’ils ne représentent que 5 % de la population en Afrique.

Néanmoins, d’autres facteurs posent des défis.

D’une part, les systèmes de santé en Afrique éprouvent des difficultés à répondre aux besoins actuels — sans parler de la gestion d’une demande accrue suscitée par une pandémie. Par exemple, les données les plus récentes disponibles indiquent que l’Éthiopie et le Niger ne disposent chacun que de 0,3 lit d’hôpital pour 1 000 personnes, tandis que la Tunisie en compte 2,3, contre une moyenne de 5,6 lits pour 1 000 personnes en Europe.

En outre, un nombre significatif d’adultes en Afrique présentent un système immunitaire défaillant, principalement en raison de la prévalence élevée d’infections au VIH et de co-infections VIH-tuberculose, et de nombreux enfants souffrent de malnutrition. Ces facteurs pourraient rendre ces adultes et enfants plus vulnérables au COVID-19.

‘Si l’épidémie de coronavirus n’est pas contrôlée en Afrique, les répercussions seront considérables, notamment pour la santé des individus, la solidité de l’économie, et la cohésion de la société », souligne Shalini Unnikrishnan, directeur général et associé chez BCG, et co-auteur du rapport.

Tous les groupes visant à élaborer une réponse face à la pandémie en Afrique doivent tirer les leçons des crises précédentes, et aligner leurs efforts en amont. La coordination doit intervenir à trois niveaux.

Bien que les gouvernements d’Afrique travaillent d’ores et déjà ensemble, ils doivent redoubler d’efforts pour coopérer, en partageant des données et des capacités, ainsi qu’en coordonnant leurs stratégies. Les unions régionales ainsi que l’Union africaine peuvent se révéler des moteurs puissants d’une telle coopération.

Ne ratez pas de nouvelles sur le COVID-19.

NEoT Offgrid Africa innove dans le financement des projets des énergies renouvelables en Afrique

La FIFA et l’OMS font équipe pour vaincre le nouveau coronavirus

Le G20 parle d’une même voix face au Covid-19 et injectera 5000 milliards de dollars dans la riposte

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 19 juillet
Afrique du Sud: Enquête en cours sur l'attribution des marchés publics liés au coronavirus
La Covid-19 prive le rugby africain du tournoi de Cape Town 
Ethiopie: la peur du virus s'est diluée, au moment où il se propage
Cameroun: la lutte contre le coronavirus ravive la guerre des chefs
Covid-19 : Pretoria refuse tout programme d'ajustement structurel du FMI
COVID-19: Importante donation de la Chine à 18 Etats africains, la pandémie loin d'atteindre son pic...
Sénégal : L'ex-président tchadien Hissène Habré se voit accorder une sortie de prison de 60 jours en...
Lutte anti-Covid-19 : La Banque panafricaine UBA annonce une contribution de sept milliards de franc...
Le Bénin enregistre un premier cas de coronavirus confirmé (officiel)
Lutte contre la propagation du COVID-19 : la BCEAO prend 8 mesures pour booster les transactions éle...
Lutte contre le Covid-19 dans le monde : L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars
L’état de la pandémie du coronavirus en Afrique au 16 avril
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
RD Congo : Report acté pour les IXe Jeux de la Francophonie
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juillet
L’étonnante résilience de l’Afrique face au Coronavirus (Par Bruno Clément-Bollée)
Soudan du Sud: le vice-président Riek Machar contaminé par le coronavirus
"Pata Pata", le tube de Miriam Makeba, recyclé contre le coronavirus
John Magufuli toujours en guerre contre les chiffres du Covid-19
Covid-19 en Afrique du Nord/L’Egypte gère la situation "en toute transparence", le Maroc en urgence ...
Ethiopie : Abiy Ahmed met en garde l'opposition
Moncef Slaoui, l'immunologiste missionné par Trump pour trouver un vaccin au Coronavirus
Covid-19 : Roch Kabore, IBK et Ali Bongo font don de leur salaire

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés