Elections 2021 à la CAF: Ahmad Ahmad mis hors course par une lourde sanction de la FIFA

Le Caire (© 2020 Afriquinfos)- Cette sanction était dans l’air depuis des semaines et était redoutée par les soutiens du Président de la Confédération Africaine de Football, Ahmad Ahmad. Elle vient de tomber, le dirigeant malgache lui-même vient d’être suspendu pour 5 ans tant au niveau national qu’à l’international. Cette suspension qui émane de la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA survient à quatre mois des élections au sommet de la CAF. Elections auxquelles le Malgache ne pourra donc plus participer.

Même si ce n’est pas une grande surprise, c’est néanmoins un coup de tonnerre dans le monde du football. La Confédération Africaine de Football (CAF) a vu ce lundi son actuel Président suspendu pour 5 ans. Le Malgache Ahmad Ahmad candidat à sa propre succession faisait l’objet d’enquête depuis quelques semaines, et redoutait cette décision de la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA. Selon cette dernière, le Président Ahmad s’est rendu coupable de détournement de fonds.

«Dans sa décision, qui a fait suite à une longue audition, la chambre de jugement de la Commission d’Éthique a établi, sur la base des informations recueillies par la chambre d’instruction, que M. Ahmad avait manqué à son devoir de loyauté, accordé des cadeaux et d’autres avantages, géré des fonds de manière inappropriée et abusé de sa fonction de président de la CAF».

Il est également reproché au Président de la CAF «diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque (Oumra)». Il lui est aussi reproché sa gestion dans l’affaire «Tactical Steel», une affaire d’équipementier jugé surfacturé alors qu’un contrat avait déjà été signé avec l’autre équipementier ‘Puma’.

Ahmad avait été interpellé à ce propos par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif) à Paris en juin 2019, avant d’être libéré. Une amende de 200.000 francs suisses (soit 121. 175.000 Fcfa) a en outre été infligée par la Commission d’Éthique de la FIFA au Malgache.

Pour la Commission d’Éthique de la FIFA, Ahmad Ahmad a enfreint plusieurs autres lois, notamment «les articles. 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA».

Par conséquent, le Président Ahmad Ahmad ne pourra pas briguer sa propre succession à l’élection du 12 mars 2021. Et sa suspension pour 5 ans vaut tant au national que pour l’international.

Assurant l’intérim depuis quelques semaines après qu’Ahmad ait été testé positif au coronavirus, le Congolais Constant Omari se voit propulser au poste de Président pour plus longtemps que prévu.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés