Côte d’Ivoire : le gouvernement déterminé à lutter contre les violences sexuelles

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

"Le ministère de la Famille, de la femme et de l'enfant déclare à partir d'aujourd'hui la tolérance zéro à l'endroit des viols et de leur impunité", indique une déclaration publiée samedi.

Selon le texte, les cas de viol ont "évolué" pour atteindre " une forme pernicieuse qui consiste à violer les enfants et les bébés de moins d'un an".

"C'est au jour le jour que nos services sont saisis de ces cas qui choquent l'entendement des plus septiques", relève le ministère de la Famille, de la femme et de l'enfant qui estime que "cette pratique nécessite d'être prise au sérieux vu sa gravité".

Le ministère exhorte les victimes et leurs parents à privilégier les voies légales de réparation de ces injustices.

"Nous leur recommandons de se rendre dans un centre médical et de se référer par la suite à la police ou la gendarmerie et de saisir les services de protection du ministère pour qu'une prise en charge appropriée soit faite et que les conseils des experts leur soient profitables", indique la déclaration.

Le ministère met en alerte les partenaires au développement, les organisations de la société civile, les défenseurs des droits de l'homme, les associations et organisations féminines pour une mobilisation autour des cas de viols pour que prenne fin ces " pratiques ignobles" à l'égard des femmes et des enfants.