Revue de la presse ivoirienne du 30 décembre

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

FRATERNITE MATIN

Le ministre de l'Intégration africaine, Adama Bictogo était face à la presse jeudi pour faire le point de ses six mois d’activités à la tête de ce ministère. M. Bictogo a rappelé les grands dossiers de l'intégration africaine des six premiers mois du gouvernement. Ce sont entre autres, la réforme du Conseil de l’entente et la reprise du poste de secrétariat général par la Côte d'Ivoire, la réorganisation et la redynamisation de l'Union du fleuve Mano et les grands projets d'interconnexion. Au niveau des infrastructures, on peut citer notamment l'autoroute Yamoussoukro- Ouagadougou, le dédoublement et la modernisation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou, la construction d'un port sec (frontière Burkina et Mali). Au sujet de l'énergie, le ministre a rappelé l’interconnexion Côte d'Ivoire-Guinée, Côte d'Ivoire-Liberia, Côte d' Ivoire-Mali, Côte d'Ivoire-Sierra Leone et Côte d'Ivoire- Burkina Faso. Il a également évoqué les appuis au programme économique ainsi que la mission de haut niveau à Bruxelles soldée par le financement de 82 milliards FCFA.

SOIR INFO

- Advertisement -

Faire libérer dans les jours à venir par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) les différentes localités qu'elles occupent, interdire et réprimer toutes patrouilles isolées se réclamant des FRCI, procéder au regroupement de toutes les troupes sur des sites appropriés, rétrocéder les infrastructures occupées par les FRCI, faire appliquer la discipline militaire aux soldats. Ce sont, entre autres, les missions confiées aux chefs militaires par le chef d'état-major Soumaïla Bakayoko. Force est de reconnaître que cette mission confiée à ces chefs militaires est assurément herculéenne. Surtout qu'elle se détermine dans un temps bien précis: deux semaines maximum. Mission difficile, parce qu'il s'agira d'inculper un autre mode de vie, une autre conduite, un autre comportement beaucoup plus républicain, à des individus, qui ont acquis d'autres habitudes hors des casernes. Des personnes qui se sont frottées à la vie civile et qui en ont gouté aux délices, pendant de longs mois, qu'il faudra ramener dans des enclos. Ces soldats parmi lesquels, de nombreux, même de plus petits, se sont enrichis aux mamelles de canaux peu vertueux. Des individus qui en un rien de temps, ont changé de vie de façon argentée, qui roulent carrosse et qui étaient les seigneurs dans les rues. Des soldats qui se permettaient tout et qui ne savent même plus ce que c'est que la vie dans une caserne.

L'INTER

Le premier Conseil des ministres de 2012 se tiendra le 9 janvier. Malgré le plaidoyer apparent du chef du gouvernement en faveur de la prorogation du mandat des ministres, les tractations sont en cours pour la formation d'une nouvelle équipe. Outre le fait qu'il sera réduit, selon une source proche du dossier, ce nouveau gouvernement pourrait enregistrer l'entrée de nouveaux cadres, à l'exception de quelques membres de l'équipe précédente. L'on cite par exemple, la reconduction de l'actuel ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, qui a en charge la réforme de l'appareil de sécurité. Sans oublier l'actuel Premier ministre, qui devra parachever le vaste chantier de la réforme de l'armée. Mais déjà, l'on nous annonce des difficultés dans la formation de ce nouveau gouvernement. La première difficulté annoncée est l'intégration des partisans de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo. La deuxième difficulté réside dans le partage des postes ministériels.