L’ex-chef de gouvernement tchadien Joseph Djimrangar Dadnadji est décédé

Ndjamena (© 2020 Afriquinfos)- L’ancien premier ministre du Tchad Joseph Djimrangar Dadnadji, en 2013 qui est finalement passé à l’opposition, est mort mardi à 65 ans d’un accident vasculaire cérébral (AVC), a annoncé mercredi un responsable de son parti.

« Il a été évacué à l’hôpital le 26 décembre, et son état de santé s’est dégradé » avant son décès le 31, a déclaré Malloum Abba, deuxième vice-président du Cadre d’action populaire pour la solidarité et l’unité de la république (CAP-SUR), parti qui avait été créé par l’ancien Premier ministre en 2015.A la tête du gouvernement du président Idriss Déby Itno de janvier à novembre 2013, il avait quitté le gouvernement avec fracas plus d’un an avant de créer son propre parti.

Candidat à la présidentielle d’avril 2016, que M. Déby, au pouvoir depuis 29 ans, avait remporté, il était arrivé quatrième avec 5% des voix. Le président tchadien a présenté jeudi soir ses condoléances « à la famille biologique et politique » de l’ancien Premier ministre sur Twitter.

Le principal opposant, Saleh Kebzabo, préfère se souvenir d’un « grand commis de l’Etat », mais aussi du seul ancien Premier ministre a avoir « osé dire merde au président Déby ». « C’était vraiment courageux de sa part », a-t-il déclaré à l’AFP.

« Un homme courageux qui a osé changer de chemin », estime Succès Masra, président du mouvement politique Les Transformateur, qui dit avoir rencontré l’ancien Premier ministre la veille de son AVC. »Sa disparition laissera un vide difficile à combler mais on va essayer de s’organiser pour maintenir la cohésion au sein du parti », a pour sa part affirmé le deuxième vice-président de sa formation.

AFP

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés