Afrique du Sud : 30 ans après l’apartheid l’écart entre les salaires entre les Noirs et les Blancs n’a jamais été aussi grand

Pretoria (© 2019 Afriquinfos)- Les inégalités en Afrique demeurent toujours aussi profondes plus de trois décennies après l’abolition de l’apartheid. En termes de salaire, on gagne trois fois plus que l’on soit blanc ou noir selon une étude dont les conclusions ont été publiées jeudi.

Un rapport des statistiques nationales en Afrique du Sud paru ce 14 novembre porte notamment sur les inégalités salariales dans la nation arc-en-ciel. Selon cette étude, les Blancs gagnent en moyenne trois fois plus que les Noirs. Le rapport précise que le salaire mensuel moyen des Noirs – qui représentent 80% de la population entre 2011 et 2015- s’établissait en moyenne considérée à 6899 rands (464 dollars, 422 euros), contre 24 646 (1.659 dollars, 1.506 euros) pour les Blancs.

Les politiques gouvernementales mises en œuvre depuis 1994 par les gouvernements successifs n’y ont rien changé. « La répartition des gains reflète une inégalité fortement fonction de la race présente sur le marché du travail…Les Africains noirs sont généralement plus vulnérables sur le marché du travail et le chômage est élevé dans ce groupe de population », a déclaré le responsable des statistiques nationales, Risenga Maluleke.

En début d’année, une nouvelle loi sur le salaire minimum est entrée en vigueur, ce qui a été considéré comme une mesure historique visant à réduire l’un des écarts de revenu les plus importants du monde. 

Une mesure qui visiblement n’a pas encore eu l’effet escompté. Des violences xénophobes ont encore frappé le pays les derniers mois avec en toile de fond la hausse du chômage et la crise économique. Outre l’écart des salaires, les ménages de Noirs sont les plus pauvres du pays et ont le moins accès aux services sociaux de base.

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés