Togo: UNIR sensibilise autour de sa ‘Constitution’, les Opposants continuent de mobiliser contre

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Lomé (© 2024 Afriquinfos)- Au Togo,  Unir, le parti au pouvoir a entamé ce lundi une campagne de sensibilisation sur le projet de sa nouvelle Constitution. Cependant les adversaires au régime de Lomé continuent quant à eux de s’insurger contre cette démarche. Ils invitent d’ailleurs la population à une grande manifestation en guise de protestation contre la révision constitutionnelle les 11,12 et 13 avril prochain.

La  tournée nationale d’information et d’écoute des populations qu’organise l’Assemblée Nationale Togolaise sur la révision de la Constitution,  bat son plein. De Lomé à Kara, les Maires, les Conseillers Municipaux et les Secrétaires Généraux, les chefs traditionnels, les étudiants sont conviés.

Pour sa part, le mouvement « Touche pas à Ma Constitution », appelle les togolais à se mobiliser pour la manifestation des 11, 12 et 13 avril prochains pour protester contre la révision constitutionnelle et le report sine die des élections.

Dans un communiqué daté du 04 avril dernier, « ADDI, PSR, ANC, FDR et FCTD ont convié la population à des manifestations les 11, 12 et 13 avril 2024 pour protester contre le coup d’État constitutionnel en cours au Togo. Le mouvement  Touche pas à ma constitution se joint à cette initiative et appelle les Togolaises et Togolais de l’intérieur comme de la diaspora à participer massivement à ces marches de protestation », lit-on sur du mouvement.

- Advertisement -

 Dans cette même lancée,  le comité d’action pour le renouveau, CAR, a aussi appelle ses militants à rejoindre la manifestation contre la révision constitutionnelle annoncée les 11,12 et 13 avril prochains.

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a appris à travers les réseaux sociaux que suite à une audience à la Présidence de la République, l’Assemblée Nationale a décidé d’organiser une tournée nationale pour procéder à des consultations sur le projet de modification de la constitution.

Selon le programme établi, les différentes délégations de l’Assemblée Nationale ne rencontreront que les chefs traditionnels et les groupes organisés sans aucune précision sur la nature et la composition des délégations à rencontrer.

Le CAR rappelle que l’Assemblée Nationale dont le mandat a expiré depuis plusieurs mois n’est ni juridiquement habilité à réécrire une nouvelle constitution ni procéder à des consultations en vue d’une nouvelle délibération.

Suite à la controverse suscitée par la transition potentielle d’un régime présidentiel à un régime parlementaire, le président Faure Gnassingbé a sollicité une révision parlementaire. Les élections législatives et régionales prévues pour le 20 avril ont été reportées afin de permettre aux députés d’informer divers représentants de la société togolaise, tels que les chefs traditionnels. Les partis d’opposition ont décliné leur participation à cette campagne de sensibilisation. Deux groupes de députés parcourent actuellement l’ensemble du territoire togolais jusqu’au 10 avril.

Vignikpo Akpéné