Sénégal : Les populations des zones inondables de la capitale inquiètes avec l’installation progressive de l’hivernage

Afriquinfos Editeur 3 Vues
3 Min de Lecture

"Bien sûr que nos populations sont dans la psychose des inondations et c'est tout à fait normal. A chaque approche de l'hivernage, les populations sont très inquiètes", a déclaré Khady Bâ, maire de la commune d'arrondissement de Diamaguène-Sicap-Mbao, située dans la banlieue de Dakar.

Les inondations ont touché ces dernières années plusieurs localités du pays dont Dakar, la capitale à travers surtout sa banlieue, et selon des statistiques officielles, "en un peu plus de 30 ans (1980 à 2012), les inondations ont affecté plus de 900.000 personnes et tué plus de 65 individus". En 2009, ce sont 360.000 personnes qui ont été touchées par ces intempéries et les dégâts chiffrés à plus de 65 milliards de FCFA (des estimations de l'Etat du Sénégal et de la Banque mondiale). En 2012 seulement, le bilan faisait état de 26 décès liés aux inondations et 264.000 personnes sinistrées et 7.737 habitations inondées.

"Nous avons la commune d'arrondissement la plus touchée par les inondations dans la région de Dakar. Nous avons enregistré beaucoup de visites d'officiels à l'approche de l'hivernage", a dit Khady Bâ. Elle a toutefois assuré que l'Etat central a promis d'aider sa localité à lutter contre ces intempéries. Dans plusieurs artères de certains quartiers de la banlieue, exposés aux inondations, des ouvriers s'activent dans des ouvrages (canaux, bassins de rétention d'eau), là où en attendant les pluies, certains ont mis des gravats devant leur porte pour contenir les eaux de ruissellement. "Notre maison est régulièrement remplie d'eau pendant l'hivernage. Le plus souvent, nous revendons notre matériel pour nous acheter des charges de camions de gravats pour tenter de sauver notre maison", a indiqué Ndèye Ly, une habitante de Yeumbeul, une autre commune d'arrondissement de la banlieue de Dakar fortement touchée par les intempéries ces dernières années.

Selon elle, son voisinage également rencontre chaque hivernage les même peines, c' est pourquoi, a-t-elle ajouté : "J'ai hâte de quitter cet endroit et trouver un local beaucoup plus adéquat". En conseil des ministres jeudi dernier, le Premier ministre sénégalais Abdoul Mbaye a indiqué que les opérations de curage et d'entretien des canaux de drainage d'eau à Dakar et dans les régions sont terminées de même que d'autres opérations d'envergure concernant l'assainissement.

Pour sa part, le chef de l'Etat Macky Sall a réitéré, lors du même conseil des ministres, ses directives au gouvernement, concernant la réalisation, dans les centres urbains, de plans directeurs d'assainissement (volet eaux usées et pluviales, avec la définition précise de leurs phases d'investissements prioritaires, sur un horizon quinquennal).