Un groupe islamiste revendique l’attentat contre le siège de la police

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Le groupe Boko Haram a confirmé dans une déclaration avoir lancé cette attaque visant le chef de la police, de manière à prouver ses capacités.

Jeudi, une puissante explosion a frappé le siège de la police, connu sous le nom de "Louis Edet House", tuant au moins deux personnes et détruisant plus de 70 voitures. Selon les autorités, l'attaque serait l'oeuvre d'un kamikaze.

Cette attaque a été menée quatre jours après que l'inspecteur général de la police Hafiz Ringim eut annoncé des efforts renouvelés de la police pour éliminer la secte Boko Haram qui sévit dans l'Etat de Borno.

- Advertisement -

Boko Haram a mené ses premières actions insurrectionnelles dans cet Etat en juillet 2009.

Le chef de la secte Mohammed Yusuf et son parrain financier présumé Buji Foi avaient par la suite été tués dans une contre-offensive des forces de sécurité.