Niger : La Chine accorde un prêt de 36,3 milliards de FCFA pour un projet de lignes électriques

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

Le prêt qui sera accordé à travers l'Export-Import Bank (EXIM-BANK) de Chine, est remboursable sur une durée de 20 ans, dont 5 ans de différé, au taux d'intérêt de 1%.

Il s'agit de transporter l'électricité non utilisée au niveau de la Société de Raffinage des hydrocarbures (SORAZ) à Walaléwa (région de Zinder) pour alimenter la ville de Zinder, la ville de Maradi et les postes associés, ainsi que l'usine de cimenterie de Malbaza (région de Tahoua).

Il est à noter que le Niger a toujours été un pays dépendant dans le domaine de l'électricité. De nos jours, il connait de grave déséquilibre entre l'offre et la demande, en dépit de l'importation forte d'électricité en provenance du Nigeria.

"Une fois construit, ce projet permettra d'améliorer considérablement les conditions de vie des populations nigériennes, parce qu'elle permet de stabiliser l'alimentation électrique et de promouvoir la croissance économique du pays", a déclaré l'ambassadeur de Chine au Niger, M. Shi Hu, à la signature de l'accord.

Pour lui, "le gouvernement chinois souhaite que la coopération mutuellement avantageuse entre les deux pays puisse profiter au peuple nigérien".

Pour le ministre d'Etat nigérien en charge du Plan, M. Amadou Aboucar Cissé, il s'agit d'un prêt hautement concessionnel qui est une preuve supplémentaire de la vitalité de la coopération entre le Niger et la République populaire de Chine.

Il est à rappeler que l'Assemblée nationale du Niger avait adopté mercredi dernier une première loi relative à un accord de crédit auprès de la banque chinoise Exim Bank d'un montant d'un milliard de dollars, soit l'équivalent de 480 milliards de FCFA pour le financement de divers projets au Niger dans les domaines de la construction, de l'agriculture, de l'ingénierie et de l'industrie.