Niger : plus de convois sous escortes militaires pour circuler dans le nord

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le gouverneur, le Colonel Garba Maitchido, avait pris la ferme volonté de supprimer le système de convois sous escorte sur les axes Abalak-Agadez, Agadez-Arlit et Agadez-Aderbissinant (les trois voies reliant le chef-lieu de la région aux autres villes de la zone nord), estimant que la sécurité est dorénavant rétablie sur ces tronçons.

Depuis, plus de convois sous escorte. Les usagers circulent désormais librement sur ces axes, a constaté ce week-end Chine Nouvelle.

Des va et viens incessants à longueur de journée qui laissent croire au retour définitif de la paix dans cette zone longtemps meurtrie par les affres des différentes rébellions touarègues et autres formes de banditismes.

- Advertisement -

Toutes choses qui ont eu des effets néfastes sur l'économie de la région basée principalement sur les retombées de l'exploitation des ressources minières dont regorge la région et du secteur du tourisme.

La joie se lit sur le visage de tous les usagers, notamment les responsables des compagnies de transports, qui voient en cette mesure l'espoir de reprendre leurs activités longtemps limitées par le système de convois qui ne permettait qu'un départ tous les trois jours à destination d'une de ces quatre grandes localités du nord du pays (Agadez, Abalak, Arlit et Aderbissinat).

Aujourd'hui, les départs se font tous les jours et sans escorte. Toutefois, l'autorité déconseille de voyager de nuit.