Maroc : De l’Amazigh sur les nouveaux billets ?

Afriquinfos Editeur 3 Vues
3 Min de Lecture

La communauté amazighe a l’impression que « seuls les arabes et les français ont le droit de s’identifier aux nouveaux billets de banque », ce que rapporte Amazigh World. L’Association Azmza pour la culture et le développement a reçu une lettre ouverte de la communauté demandant à la BAM que la constitution de 2011 soit respectée en intégrant l’amazigh sur les billets de banque.

En effet, Rachid El Hahi, président d’Azmza, a précisé que « cela fait deux ans que l’amazigh est considérée comme une langue officielle au Maroc. Depuis lors, c’est la première fois que la Banque du Maroc émet de nouveaux billets. Et elle le fait sans tenir compte de ce changement constitutionnel (…) Notre revendication est légale. »

Cette revendication est soutenue également par l’association Anazour, le militant et l’écrivain amazigh Ahmed Assid et l’Association Marocaine des Droits de l’Homme (AMDH) qui soulignent le non-respect de la constitution : « Les billets devraient porter des inscriptions en amazigh au même titre que l’arabe et le français (…) Il faut que les autorités respectent leurs engagements vis-à-vis de la langue amazighe. Il faut une égalité entre les langues », a justifié son vice-président Abdelillah Benabdeslam.

La revendication commence aux billets de banque mais va aussi au-delà : c’est en fait tous les symboles de l’Etat qui devraient porter des inscriptions dans la langue de façon automatique.

L’Assemblée mondiale amazighe reproche aussi au Maroc ce manquement à la loi.

Le président d’Azmza estime qu’il ne faut pas s’arrêter à cette simple polémique et qu’il faut continuer à revendique leur droit dans le but que l’amazigh soit acceptée dans tous les domaines.

Il appelle donc à une plus grande pression sur les autorités pour que leur action soit efficace et que les autorités et institutions respectent enfin leurs engagements qui avec l’exemple des billets montre qu’ils ne le sont pas encore.

L’information serait remontée jusqu’à Bank Al Maghrib mais en tiendra-t-elle compte pour l’émission des nouveaux billets qui devrait avoir lieu très prochainement ? Ou faudra-t-il attendre la prochaine émission dans 7 ou 10 ans ?

 

Afriquinfos