L’épidémiologiste Pierre M’Pele : « l’Afrique doit prendre des mesures de riposte sans compter sur les autres »

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Pointe-Noire (© 2020 Afriquinfos)-  Spécialiste de santé publique, d’épidémiologie et maladies tropicales, Ancien Représentant de l’OMS, Ancien Directeur Régional de l’ONUSIDA pour l’Afrique Centrale et de l’Ouest, le Dr Pierre M’Pele interrogé par nos confrères de Santé-Education a réagi sur la propagation de la pandémie du Coronavirus en Afrique et la riposte enclenchée par les gouvernements  du continent.

A ce jour, une trentaine de pays africains sont affectés par le nouveau coronavirus et la plupart d’entre eux, ont mis en place des mesures visant à juguler et restreindre la propagation du virus. Pour celui qui a mené la riposte contre le VIH/Sida en Afrique, la lutte contre le nouveau coronavirus  doit se faire sur le continent de manière coordonnée et il ne doit compter que sur ses propres capacités. « L’Afrique n’est pas prête mais il faut s’y tenir prêt. Les systèmes de santé dans la majorité des pays en Afrique sont fragiles et auraient du mal à affronter une épidémie massive de Covid19. « L’eau et le savon sont parfois des denrées rares et pourtant  sont à la base de la réduction des risques …Il est alors très utile de prendre les bonnes décisions aux bons moments, de mettre en œuvre les moyens de riposte sans toujours compter sur les autres qui sont eux-mêmes aujourd’hui très affectés, le cas de l’Europe », a déclaré le Dr M’Pele.

Le fait que le virus se propage moins vite en Afrique ne doit justifier une faible mobilisation. « Il faudrait que les épidémiologistes, virologues et les infectiologues africains unissent leurs forces et se mobilisent pour lutter contre cette  épidémie. Des enquêtes ciblées dans des groupes à risque (malades hospitalisés dans les services de pneumologie, des urgences hospitalières et des maladies infectieuses  par exemple)  pour évaluer la circulation du virus  en Afrique » a-t-il suggéré. Le continent doit aussi de référer à ses précédentes crises sanitaires notamment celles liées à Ebola et au Vih Sida pour mieux coordonner la riposte contre le Covid- 19.

Dr Pierre M’Pele : les gouvernements africains doivent prendre des décisions

Le Dr Pierre M’Pele dans son intervention a également mis l’accent sur les mesures urgentes que les gouvernements africains devraient prendre pour diminuer les risques de contagion : éviter des stratégies qui vont contre les droits humains donc contre productives comme la stigmatisation, la discrimination, la peur et la menace ; mettre les professionnels africains de la santé en première ligne en les sensibilisant, les  former et les équiper  afin qu’ils soient à même d’assumer leur responsabilité ; développer et mettre en œuvre des plans de riposte cohérents contre l’épidémie en Afrique  selon les orientations de l’OMS y compris son financement en s’assurant de la disponibilité des commodités de prévention et les moyens de diagnostic et de  prise en charge des malades et faire en sorte que les populations soient informées afin qu’elles soient non seulement les cibles des stratégies de riposte mais surtout les acteurs de la réponse face à cette pandémie.

- Advertisement -

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelles sur le COVID-19.

https://afriquinfos.com/afrique-de-louest/sante-les-pays-de-la-cedeao-sarment-contre-la-propagation-du-covid-19/

https://afriquinfos.com/politique/13032020coronavirus-le-sommet-saoudo-africains-et-arabo-africains-ministere-saoudien-des-ae/

 

https://afriquinfos.com/afrique-du-nord/lancement-de-la-10-eme-edition-du-prix-orange-de-lentrepreneur-social-en-afrique-et-au-moyen-orient-poesam/