L’Algérie satisfaite de l’engagement des belligérants de l’Azawad dans un dialogue inter-malien "inclusif"

Afriquinfos Editeur Vue
1 Min de Lecture

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) ont signé lundi "la Déclaration d'Alger", à travers laquelle ils ont réaffirmé leur volonté d'œuvrer à la "consolidation de la dynamique d'apaisement en cours" et de s'engager dans le dialogue inter-malien "inclusif".

Réunis pendant quatre jours à Alger après l'accord de cessez-le-feu du 23 mai dernier, les consultations menées en Algérie ont, selon le secrétaire général du MNLA Bilal Agh Cherif, été orientées vers la conception des étapes allant dans le sens des préparations des négociations avec le gouvernement malien.

Dans un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères rendu public lundi, il est indiqué que l'Algérie qui s'apprête à accueillir la 4ème session du Comité bilatéral stratégique algéro-malien sur le nord Mali et la 3ème réunion de concertation de haut niveau sur le processus de dialogue inter-malien, tient à réitérer son engagement "sincère" et "résolu" de demeurer aux côtés du Mali "frère" pour l'aider à trouver une issue "définitive" à la crise qui affecte le nord du pays.