Jamel Debbouze met en garde contre la menace du Front National

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Suite aux élections européennes et aux scores importants obtenus par le Front National, Jamel Debbouze a accordé une interview au Monde. Alors qu’il s’était promis de ne plus aborder ce sujet pour ne pas accorder plus de crédit à un parti qu’il juge « dangereux », l’humoriste d’origine marocaine a tout de même voulu faire entendre sa voix.

Le mari de Melissa Theuriau a trouvé dommage que l’on appelle aujourd’hui le Front Nation « Premier parti de France » ce qui est totalement « faux et dégueulasse » selon l’humoriste. Mais ce qui lui fait peur c’est la propension de Marine Le Pen à monter les français les uns contre les autres et à véhiculer le racisme dans un pays qui ne l’est pourtant pas, raciste.

Jamel Debbouze qui a lancé la nouvelle édition du Marrakech du rire le 10 juin dernier est un artiste engagé. Il a profité de cette interview pour comparer le statut des immigrés à celui des intermittents du spectacle. Deux parties de la population totalement délaissées par le gouvernement français selon lui.

L'humoriste s'est déjà indigné contre le parti d'extrême droit à de nombreuses reprises, ce qui lui avait vallut des critiques, certains estimant qu'il devait conserver son rôle et ne pas s'impliquer dans la vie politique. Il y a sept mois, il avait accordé une interview à BFM TV où il déclarait que le travail du FN était "dégueulasse". 


Afriquinfos