Insolite : Un sexagénaire survit 9 heures dans les décombres d’une maison à Casablanca

ecapital
2 Min de Lecture

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un drame a failli se produire à Casablanca dans la plus grande discrétion. Comme chaque soir, deux hommes sans domicile fixe (SDF), se rendent dans une maison inhabitée pour y passer la nuit.  Cependant, le toit qu’ils voyaient comme une protection allait bientôt devenir un danger mortel.

Au milieu de la nuit, vers 1h15, le plus jeune entend des craquements inquiétants. Il décide donc de quitter la maison, laissant son compagnon d’infortune dans les bras de Morphée. Trois heures plus tard, un riverain passe à côté de la maison. Il découvre alors qu’elle s’est effondrée et entend des gémissements qui proviennent des décombres. Il décide alors d’appeler les secours qui interviennent très rapidement.

Malgré l’efficacité des sapeurs-pompiers, qui découvrent très rapidement la position du sans-abri, sexagénaire, l’opération a été longue et difficile. Durant six heures, les secours libèrent le corps du SDF, pierre par pierre. A l’aide de corde et de chaines de fer, ils enlèvent les blocs de bétons, tandis qu’ils dégagent les plus petites pierres avec leurs mains. Pour protéger le survivant, ils lui ont très rapidement mis un casque de pompier sur la tête.

- Advertisement -

A 10h05, les secours arrivent enfin à extirper le corps du sexagénaire qui a été transporté vers l'hôpital préfectoral Moulay Youssef. Il s’agit d’un véritable miracle : l’homme, dont les jours ne sont pas en dangers n’a présenté aucune facture lors des examens radiographiques qui ont été effectués. Par précaution, l’hôpital va le garder en observation pendant 48h.

Sa survie, le sexagénaire la doit à un bloc de béton. Situé au-dessus de lui, il a constitué une véritable protection : servant de paravent, il a retenu les autres débris, évitant au sans-abri de se faire broyer par les décombres de la maison.

Afriquinfos