Crise dans le nord du Mali : La Mauritanie s’ engage aux côtés du Mali (président mauritanien)

Afriquinfos Editeur 10 Vues
2 Min de Lecture

"La Mauritanie n' épargnera aucun effort, aucun engagement pour sortir le Mali de cette situation", a-t-il déclaré au cours d' un point de presse à Bamako à l' issue d' une visite de quelques heures à Bamako.

Le chef de l' Etat mauritanien et président en exercice de l' Union africaine faisait allusion à la crise au nord du Mali avec les affrontements du week-end dernier et de mercredi entre groupes armées touareg et forces armées maliennes à Kidal.

Ces affrontements avaient pour origine l' opposition du Mouvement national de libération de l' Azawad (MNLA) à la visite du Premier ministre malien Moussa Mara à Kidal samedi dernier.

Pour la résolution de cette crise, le président mauritanien a estimé que "la force n' est pas la solution. Tôt ou tard, on aura besoin de dialoguer". Il a souligné que la Mauritanie était prête à s' engager aux côtés du Mali pour trouver les solutions, relevant que le président malien "est décidée à suivre cette voie (du dialogue)".

Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita qui a eu un entretien à huis clos avec son homologue mauritanien, a "invité le peuple malien à éviter l' amalgame et à ne pas s' en prendre aux populations de peau blanche".

Le président malien a également demandé aux Maliens "d' éviter de s' en prendre à nos amis de la communauté internationale, France et MINUSMA, qui se sont engagées et s' engagent toujours à nos côtés dans la limite de la mission qui leur sont assignée".

Depuis lundi, des manifestations hostiles à la France et la MINUSMA sont organisées à Bamako et dans plusieurs localités du Mali, pour dénoncer l' "inaction" de ces forces lors des affrontements de Kidal.