MV Blida : un marin algérien libéré pour des "considérations humanitaires"

ecapital
1 Min de Lecture

Citant une "source sûre", M. Belani a expliqué que le marin algérien a été libéré pour des "considérations humanitaires", en même temps qu'un autre marin de "nationalité étrangère".

Le ressortissant algérien "a été transporté vers une institution hospitalière" de la région, mais son état de santé, a rassuré le porte-parole du MAE, "n'inspire pas d'inquiétude particulière".

"Les autorités algériennes restent pleinement mobilisées pour obtenir la libération de tous nos compatriotes dans les meilleurs délais possibles", a ajouté la même source.

- Advertisement -

 Le vraquier battant pavillon algérien, MV Blida, avait été victime le 1er janvier 2011 d'un acte de piraterie en haute mer, alors qu'il se dirigeait vers le port de Mombasa au Kenya.

 Le navire avait à son bord un équipage de 27 membres, dont 17 de nationalité algérienne.

 Le directeur général d'International Bulk Carriers (IBC), armateur du navire, M. Nacereddine Mansouri, avait indiqué à l'agence de presse APS, en septembre dernier, que le contact avec les pirates "n'avait jamais été rompu" et que les négociations "se poursuivaient toujours", citant l'affréteur (Leadarrow) qui a mis sur pied une cellule de crise à Athènes (Grèce).