Revue de la presse algérienne

ecapital
2 Min de Lecture

EL MOUDJAHID

Un cargo battant pavillon luxembourgeois ayant eu un incendie à bord a été secouru, hier, au large de Tigzirt (wilaya de Tizi-Ouzou) par un remorqueur dépêché du port d'Alger, a-t-on appris auprès de la direction de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAL).

LIBERTE

- Advertisement -

S'il a suscité un vent d'espoir chez les peuples de la région, de l'admiration même auprès de la jeunesse européenne et dont on voit une forme de réplique chez les "indignés" espagnols, le "Printemps arabe" n'en charrie pas moins quelques inquiétudes auprès des puissances occidentales. A commencer par les Etats-Unis d'Amérique, préoccupés par le risque de voir ces révolutions profiter à l'une des succursales du terrorisme international : Aqmi, en l'occurrence.

EL WATAN

Lancée depuis quelques jours, l'opération de distribution du couffin du Ramadhan "prendra fin 48 heures avant le début du mois sacré", a déclaré hier Aïssa Khellaf, président de la commission de préparation et de suivi du Ramadhan, lors d'une intervention sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale.

LE QUOTIDIEN D'ORAN

La stratégie algérienne de lutte contre le terrorisme et contre le paiement de rançons aux groupes d'Aqmi est devenu un cheval de bataille de Washington, qui a appelé les Nations unies à examiner de près cette épineuse question. Lundi, le coordonnateur américain de la lutte contre le terrorisme au département d'Etat, M. Daniel Benjamin, a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à examiner de près la question de versement de rançons à l'organisation al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).