Le Sud-Soudan célèbre son indépendance

ecapital
2 Min de Lecture

Les habitants de Juba, future capitale du Sud-Soudan, ont donné libre cours à leur joie en battant des tambours, en dansant et en chantant à l'occasion de la naissance du tout nouvel Etat.

Une grande cérémonie va se tenir au Mausolée de John Garang, ancien dirigeant du Mouvement de libération du peuple soudanais. Salva Kiir Mayardit, premier président du Sud-Soudan, va signer la Constitution provisoire de la République du Sud-Soudan et prêter serment.

Le président du Soudan Omar el-Béchir, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et les représentants de la Ligue arabe, de l'Unon africaine et de l'Union européenne sont conviés à la cérémonie marquant l'indépendance du Sud-Soudan.

- Advertisement -

Près de 99% des votants ont opté pour la séparation du sud avec le nord du Soudan lors du référendum organisé en janvier dernier pour décider si le Soudan, le plus grand pays d'Afrique, devait se séparer en deux. Le résultat de cette concertation nationale a été reconnu par le gouvernement soudanais et la communauté internationale, ouvrant ainsi la voie à l'accession officielle du Sud-Soudan à l'indépendance, le 9 juillet.