Egypte: l’ancien vice-président annonce qu’il ne se présentera pas à la présidentielle

ecapital
1 Min de Lecture

"Souleimane a confirmé que toutes les informations concernant son annonce attendue pour le poste présidentiel sont sans fondement", a rapporté vendredi le quotidien officiel Al-Ahram.

"Il a bien souligné que le temps pour lui est venu de se retirer comme un guerrier qui a accompli sa mission avec sincérité ", a rapporté le journal, citant une lettre envoyée par M. Souleimane.

Depuis la chute d'Hosni Moubarak, les pages de Facebook plébiscitent M. Souleimane pour la présidence et réunissent beaucoup de sympathisants.

- Advertisement -

Avant de devenir vice-président les derniers jours du règne de Hosni Moubarak, M. Souleimane était le directeur des Services égyptiens de renseignements EGIS depuis 1993 et était responsable des dossiers les plus importants, notamment de la lutte contre le terrorisme.

A la barre des EGIS, M. Souleimane a joué un rôle diplomatique majeur dans les relations entre le pays arabe le plus peuplé et les Etats-Unis et Israël.