Revue de la presse malienne du 25 janvier

Afriquinfos Editeur 7 Vues
5 Min de Lecture

L'Essor

L'amélioration de l'environnement des affaires est un moyen efficace de lutte contre la pauvreté en permettant au secteur privé de se développer pour créer de la valeur ajoutée, de la richesse et des emplois. L'amélioration du climat des affaires est considérée, aujourd'hui, comme un outil important en matière de lutte contre la pauvreté. C'est dans cet esprit qu'un atelier de d'échange d'expériences entre les pays membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (avec la participation de la Guinée et du Rwanda) s'est ouvert hier dans notre capitale à l'hôtel Laico Amitié. La cérémonie d'ouverture, présidée par le ministre de l'Environnement et de l'Assainissement, Tiémoko Sangaré, a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des secteurs public et privé et des partenaires au développement. Organisé par notre pays et la Banque mondiale en collaboration avec la Commission de l'UEMOA et le secrétariat permanent de l'Organisation pour l'harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), la rencontre vise à améliorer le climat des affaires dans la zone UEMOA. Inédits jusqu' ici en Afrique de l'Ouest, des ateliers similaires ont déjà été organisés en Tanzanie en 2008, en Ouganda en 2009 et au Kenya en 2011.

L'Indépendant

Lundi au Centre international de conférences de Bamako, s'est ouvert le Forum national de l'eau et de l'assainissement. Il se situe dans le cadre du processus préparatoire du 6ème Forum mondial de l'eau, prévu en mars 2012 à Marseille. Le Forum mondial de l'eau est un cadre d'échange qui rassemble les acteurs de l'eau et de l'assainissement pour débattre des enjeux actuels, aussi bien régionaux ou mondiaux, qui ne peuvent se traiter qu'avec toutes les parties prenantes réunies dans un cadre commun, avec des objectifs partagés. Le principal défi étant de mobiliser toutes les énergies afin de garantir l'accès à l'eau potable et l'assainissement pour tous, cela conformément à la résolution  de l'Assemblée générale de l'ONU qui a reconnu le droit à la vie et tous les droits de l'homme. Le présent Forum national se situe dans le cadre du processus préparatoire du 6ème Forum mondiale de l'eau, prévu en mars 2012 à Marseille à travers le projet "A l'eau l'Afrique, A l'eau le monde" initié par l'ONG eau vive et le Secrétariat international de l'eau.

Le Républicain

La 4ème édition des journées de solidarité entre les peuples d'Afrique, d' Amérique Latine et des Caraïbes, organisée par le Parti Solidarité Africaine pour la démocratie et l' Indépendance (SADI), placée cette année sous le thème « Indépendance et souveraineté des peuples : Convergence de modèles entre l' Afrique et l' Amérique Latine", a eu lieu le 21 janvier 2012. Ce fut un espace où la mauvaise Gouvernance du secteur de l'éducation a été passée au peigne fin. Pour la 4ème année consécutive, le Parti SADI a organisé les « Journées de solidarité entre les peuples d'Afrique, d'Amérique Latine et des Caraïbes". Placée cette année sous le thème « Indépendance et souveraineté des peuples : Convergence de modèles entre l'Afrique et l'Amérique Latine", la conférence populaire du samedi 21 janvier 2012, organisée par le parti dans le cadre de ces journées, a mis à contribution deux communicateurs experts des questions scolaires et universitaires dans notre pays : Le Professeur Issa Ndiaye et le Professeur Rokya Sanogo. Dans des critiques très objectives, les deux conférenciers, après analyse de la situation de l'école malienne, ont proposé de mettre le système éducatif malien hors des différents programmes d'ajustement structurel. Ils ont invité l'Etat malien à assumer toute sa responsabilité dans l'éducation et la formation des enfants du Mali, seule alternative pour donner la chance au pays de relever les différents défis pour son développement.