Revue de la presse malienne du 19 janvier

Afriquinfos Editeur 7 Vues
4 Min de Lecture

L'Essor

L'évaluation provisoire du SAP a fait ressortir un besoin de distributions alimentaires générales de 45 886 tonnes de céréales dans 104 communes en difficulté. Les distributions gratuites de céréales aux populations les plus démunies est une des réponses préconisées par les autorités pour faire face à la crise céréalière que connaissent certaines communes en difficulté alimentaire, conséquence de la mauvaise pluviométrie enregistrée cette année par le pays. Le président de la République Amadou Toumani Touré a procédé hier au lancement de cette opération de distributions alimentaires gratuites. La cérémonie s'est déroulée dans la salle des banquets du palais de Koulouba en présence du Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, de plusieurs membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République et des partenaires techniques et financiers. Trois interventions ont marqué la cérémonie de lancement. Dont celle du chef de file des partenaires techniques et financiers Mme Nancy Walter. La campagne agricole 2011-2012, rappelle Mme Nancy Walter a été marquée par un déficit pluviométrique occasionnant une chute de production et un déficit fourrager qui affectent la sécurité alimentaire et nutritionnelle de nombreuses populations. Selon le Système d'alerte précoce (SAP) 159 communes totalisant plus de 2,8 millions de personnes sont considérées cette année comme vulnérables.

L'Indépendant

Cinq ministres du gouvernement de Cissé Mariam Kaïdama Sidibé étaient réunis hier à l' hémicycle, à huis clos, avec plusieurs députés dont l' honorable Pr Dioncounda Traoré , le président de l' Assemblée Nationale, Baba Haïdara Sandy (élu à Tombouctou), président de la cellule de crise sur le Nord, des députés des régions septentrionales et des membres des commissions défense et sécurité, et décentralisation. Il s'agit des deux généraux du gouvernement, Sadio Gassama de la sécurité intérieure et de  la protection civile, Kafougouna Koné de l'administration territoriale et des collectivités locales, de Natié Pléah de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga des affaires étrangères et de la coopération internationale, non moins ex-patron des services de renseignements et du Pr Abdoulaye Sall, chargé des relations avec les institutions. Les élus de la Nation ont échangé avec ces membres du gouvernement à propos de la situation dans le septentrion malien suite aux attaques armées perpétrées contre les villes de Ménaka, Tessalit et Aguelhoc, qui ont fait plusieurs victimes. Des attaques revendiquées par le Mouvement national pour la libération de l'Azawad.  

  Le Républicain

Après le succès des trois premières éditions, la quatrième du marathon international de la Bank of Africa (BOA) de Bamako, sera lancée le 19 février 2012. L'information a été donnée le 18 janvier 2012 par le directeur général de la BOA Mali, Laurent Basque et le président de la fédération malienne d'athlétisme (FMA), Idrissa BA lors d’une conférence de presse. Organisée avec la collaboration de la FMA et le ministère de la Jeunesse et des Sports, le marathon se tenait à chaque mois de janvier. Mais avec la coïncidence de la CAN 2012, il a été reporté en février prochain. Pour que ça soit bien médiatisé. Il sera sur une distance de 42 Km pour les hommes âgés et plus. Pour joindre l'utile à l'agréable, il y aura deux cours : celles des femmes sur une distance 10 Km et des cadets (filles et garçons) sur un intervalle de 5 Km.   Les dix premiers coureurs de toutes les catégories seront récompensés par les initiateurs. Chez les hommes, le vainqueur du marathon empochera la somme d'un million de Fcfa.