Revue de la presse malienne du 30 décembre

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

L’Essor

Les membres du gouvernement ont présenté jeudi leurs vœux de Nouvel an au Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé. L’événement s’est déroulé au Centre international de conférence de Bamako en présence du secrétaire général du gouvernement, Mme Diakité Fatoumata N' Diaye, et les membres du cabinet du chef du gouvernement. L’honneur est revenu au ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, Tiémoko Sangaré, de présenter les vœux de l’ensemble de ses collègues au Premier ministre. Jetant un regard sur le chemin parcouru et tirant les enseignements de cette observation, il a évoqué les réalisations sectorielles des différents départements ministériels qui sont le résultat de la mise en œuvre de politiques hardies et de réformes institutionnelles bien pensées. Dans le domaine du travail, les principales actions menées ont surtout trait à l’élaboration d’un document de politique nationale du travail et de son plan d’action triennal. Au total 18.816 agents contractuels ont été intégrés dont 12.274 à la Fonction publique des collectivités territoriales et 6.542 à la Fonction publique de l’Etat.

L’Indépendant

- Advertisement -

Le président de l'association Appel du Mali (AP-MA) Adama Coulibaly était hier face à la presse au quartier Mali pour fournir des informations sur les marches avortées contre le maire du district, Adama Sangaré et dénoncer l'inertie de l'Etat face à la situation. Il a indiqué que de gré ou de force, l'association marchera ce vendredi pour demander le départ de Adama Sangaré et du conseil municipal. e président de l'AP-MA Adama Coulibaly a indiqué que l'association est en train de lutter contre les pratiques malsaines du maire du district et non pour sa propre personne. Pour lui trois fois de suite, l'association Appel du Mali a demandé l'autorisation à la mairie de la commune III de marcher contre la spéculation foncière à la mairie du district. Ces demandes n'ont pas été agréées au motif que la marche entrainera de fortes perturbations de la circulation surtout en cette période de fêtes de fin d'année et de campagne préélectorale.

Le Républicain

En plus de l’organisation des festivals traditionnels qui animent le paysage culturel depuis bientôt 12 ou 13 ans pour les plus anciens, l’année 2011 a été marquée par des évènements heureux, mais aussi par la mort brutale de l’artiste Djénéba Koné, alias Bintou Wéré dans l’opéra du Sahel. ' il y a un secteur qui pourrait porter  une contribution exceptionnelle au développement socioéconomique de notre pays, c’est bien celui de la culture.  Doté d’un potentiel exceptionnellement important, le Mali a un avantage comparatif impressionnant, mais qui n’est pas suffisamment exploité. Conscient de cet état de fait, depuis bientôt dix ans les autorités maliennes ont décidé de placer le secteur de la culture au centre des préoccupations. Ainsi, la décision a été prise d’encourager la professionnalisation du secteur  par l’incitation des acteurs et autres opérateurs culturels à inscrire leurs activités dans le cadre des industries culturelles.