La Libye qualifie l’expulsion de son ambassadeur en Grèce d' »inacceptable »

Tripoli (© 2019 Afriquinfos)- S’indignant contre l’expulsion de l’ambassadeur de Libye par la Grèce, un responsable du gouvernement libyen soutenu par l’ONU a  fait cette suivante déclaration : « la décision de la Grèce d’expulser l’ambassadeur de Libye de son territoire est inacceptable », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Siala, à la chaîne de télévision locale Libya al-Ahrar.

Vendredi matin, l’ambassadeur de Libye en Grèce a été convoqué au ministère grec des Affaires étrangères, où il a été informé de la décision de son expulsion et s’est vu accorder un délai de 72 heures pour quitter le pays, a annoncé le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias, cité par l’agence de presse grecque AMNA.

Cette décision a été prise après le rejet par Athènes du protocole d’accord signé le 27 novembre entre la Turquie et la Libye sur l’établissement de frontières maritimes en Méditerranée.

Selon la Grèce, ce protocole d’accord est susceptible de porter atteinte aux droits de souveraineté des îles grecques de la Méditerranée.

De son côté, M. Siala a appelé la Grèce à recourir au droit international pour résoudre tout différend relatif au protocole d’accord, soulignant que « la Libye a le droit de signer des protocoles d’accord avec qui elle veut ».

« La Grèce n’a pas de représentation diplomatique en Libye. S’il y avait un ambassadeur de Grèce accrédité en Libye, nous aurions suivi la même procédure », a expliqué M. Siala.

I.N.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés