Covid-19 : fabrication et vulgarisation des tests de dépistage rapides à Dakar

Tests de dépistage rapides à Dakar

Tests de dépistage rapides à Dakar | Pour lutter plus efficacement contre le Covid-19, les autorités sanitaires sénégalaises ont opté pour la multiplication des tests de dépistage. A cet effet, l’institut Pasteur de Dakar en collaboration avec la société britannique Mologic Ltd a lancé un processus pour la fabrication de tests rapides et moins chers dont les résultats peuvent être obtenus en seulement 10 minutes.

Le Sénégal avec ses 314 cas confirmés est l’un pays d’Afrique de l’Ouest le plus touchés par le COVID-19. Si le nombre de personnes guéris est désormais de 190, les premiers responsables du pays œuvrent activement à stopper la propagation du virus. L’une des stratégies mises en place est la multiplication des tests rapides de dépistage conformément à l’appel de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’Objectif, est de diagnostiquer un maximum de personnes contaminées, pour les isoler et les prendre en charge, et enfin pouvoir maîtriser la chaîne de transmission et endiguer la pandémie sur le continent africain. L’Institut Pasteur de Dakar est en train de travailler à la fabrication de ces tests rapides en partenariat avec la société britannique Mologic Ltd.

Tests de dépistage rapides à Dakar : Rendre les tests disponibles sur tout le continent

Selon le Dr Amadou Alpha Sall, directeur de l’Institut Pasteur de Dakar, la finalité est de rendre ces tests disponibles sur tout le continent. « Les tests seront réajustés en fonction des résultats. Il faut qu’ils soient efficaces et performants avant tout. Quand le prototype sera suffisamment robuste, nous le produirons ici pour le rendre accessible en Afrique », a déclaré le virologue et spécialiste des maladies émergentes.

Un prototype fabriqué au Royaume-Uni, est en cours d’évaluation au Sénégal, en Espagne, en Chine, en Malaisie et au Brésil. Une fois les prototypes validés, les tests rapides de Covid-19 seront fabriqués par une plateforme sénégalaise Diatropix. Pour l’institut Pasteur de Dakar, il s’agira de fabriquer des tests peu couteux à moins de 1 dollar. « Les tests actuels sont trop chers pour nos systèmes de santé. Et nous voulons rendre nos tests rapides accessibles aux populations défavorisées, avec une qualité respectant les standards internationaux » a expliqué le Dr docteur Cheikh Tidiane Diagne, manager de Diatropix. A l’heure actuelle, Diatropix a une capacité de production de 2 à 4,5 millions de tests par an mais des dispositions sont en train d’être prises pour augmenter la production.

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Covid-19.

Covid-19: Cuba au secours de l’Angola via la ‘rééducation sanitaire’ 

Covid-19 : Mohammed VI plaide pour un cadre africain de coopération

Interdire l’homosexualité n’a rien d’homophobe (Macky Sall)

Ces articles devraient vous intéresser :

Etats-Unis : Les Afro-Américains plus victime du Covid-19
Pour gagner du respect, l’Afrique doit lutter contre le Covid-19 avec ses propres forces
Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie
Football italien : l'Ivoirien Franck Kessié testé positif à la Covid-19
Sénégal, Guinée : divergences autour de la réouverture des mosquées
Soudan du Sud: le vice-président Riek Machar contaminé par le coronavirus
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
Le Cameroun accusé d'avoir traité le coronavirus à la légère
Le Burundi annonce ses deux premiers cas de Covid-19
L’état de la pandémie en Afrique au lundi 25 mai
Ahmad Ahmad appelle à une solidarité mondiale pour contrer le Coronavirus  
Deuil: Le COVID-19 empêche Osange Silou-Kieffer de connaitre les meurtriers de son mari
Maroc : 60 contaminations en prison
Handball africain : réajustement de la saison suite à la crise de la Covid-19
L’OACI détaille l’impact de la Covid-19 sur le tourisme africain
Malawi: la justice réexamine l'annulation de la présidentielle
Virus en RDC: les autorités craignent "le pire" dès début mai
Covid-19 au Niger : Le parlement proroge l'état d'urgence sanitaire pour 03 mois
Les financements de l'IFC au secteur privé africain en 2020 en hausse malgré la Covid-19
Afrique du Sud : Réduction du taux de criminalité pendant le confinement
L’état de la pandémie en Afrique au mercredi 6 mai
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Se relever de la Covid-19 : les pistes de solutions de la Banque mondiale pour les États pauvres
Côte d’Ivoire : Gon Coulibaly, le dauphin officiel de M. Ouattara désigné candidat du parti ADO

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés