Maroc : le nouveau gouvernement maintient le projet de LGV Tanger-Casablanca

Afriquinfos Editeur 6 Vues
2 Min de Lecture

Selon la déclaration gouvernementale dont les grands axes ont été présentés jeudi au Parlement, le Maroc poursuivra la réalisation de la première tranche de la LGV Tanger-Casablanca et puis planchera sur la préparation de la prochaine étape du plan directeur des LGV Casablanca-Marrakech.

Le gouvernement marocain s'emploiera également à accélérer le rythme de réalisation des routes rurales et à élargir le réseau national de routes et des autoroutes.

Le réseau autoroutier sera ainsi porté à 1.300 km avec la réalisation de 600 km supplémentaires, surtout après l'achèvement des tronçons de Taza-El Hoceima et Oujda-Nador en 2015.

Le gouvernement marocain va, d'autre part, mettre en place une nouvelle stratégie de développement des infrastructures du transport aérien pour répondre aux besoins de la vision 2020 du tourisme, et élaborer un plan de mise à niveau de l'Office marocain des aéroports et de la compagnie aérienne Royal Air Maroc.

Pour ce qui est du secteur des ports, le gouvernement va poursuivre la réforme institutionnelle du secteur en vue d'ancrer la place du Maroc à travers le lancement du nouveau plan directeur portuaire national qui constituera un cadre global et intégré pour un développement harmonieux des ports du Royaume.

En vue de renforcer la compétitivité de l'économie nationale, le gouvernement va veiller à la bonne application de la stratégie nationale de développement de compétitivité logistique à travers la mise en place effective courant 2012 de l'Agence marocaine de promotion des activités logistiques.