Transition au Mali: Le Président Tebboune appelle à une application des Accords d’Alger

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Alger (© 2022 Afriquinfos)- De tout temps, l’Algérie s’implique dans les différentes crises que traverse son voisin le Mali, offrant sa médiation ou en étant terre d’accueil de différents accords dont la plus importante à ce jour : les Accords d’Alger signés en 2015. C’est la mise en œuvre de ces accords qui selon le Président Algérien Abdelmajid Tebboune, sortirait le Mali de la crise politique et sécuritaire dans laquelle, ce pays se trouve actuellement.

Abdelmajid Tebboune est catégorique sur le sujet : « Tant que l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger n’a pas été mis en œuvre, les problèmes auxquels est confronté le Mali perdureront, car le pourrissement de la situation est tel que n’importe qui s’arroge le droit de s’immiscer dans les affaires de ce pays« , a déclaré le Président algérien face à la presse locale.

Tebboube a appelé les autorités maliennes de transition à « se conformer à la légalité, redonner la parole au peuple, organiser des élections, retourner à la Constitution et à ne pas laisser les circonstances politiques exceptionnelles actuelles perdurer ». Le président algérien a en outre mis en garde la junte militaire au pouvoir contre le fait que leur pays « est convoité par d’autres pays » en laissant entendre que le terrorisme qui a cours dans le pays « est provoqué, en partie, pour des raisons stratégiques qui poussent d’autres pays à le nourrir ».

Il a réitéré la disponibilité d’Alger à apporter son assistance matérielle à Bamako mais aussi à organiser des rencontres entre les autorités maliennes et les autres parties prenantes de la crise. « A chaque fois que nous tentons de rassembler les frères dans un pays donné, certaines parties s’ingèrent (…), l’Algérie est enviée pour son rôle« , a ajouté Abdelmajid Tebboune, affirmant que l’Algérie « traite avec les Etats africains de bonne foi et avec sincérité pour régler les problèmes ».

- Advertisement -

Boniface T.