Le Covid-19 emporte la cinéaste panafricaniste Sarah Maldoror!

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture
Sarah Maldoror

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

 Sarah Maldoror | Connue pour son engagement, la cinéaste panafricaniste française à qui l’on doit plus de 40 courts et long-métrages est morte des suites du COVID-19 lundi dernier à Paris.

La jeune Sarah Ducados – de son nom de baptême – est montée à la capitale pour poursuivre des études de théâtre et faire sien le patronyme de Maldoror en hommage direct à l’ouvrage poétique Les Chants de Maldoror du Comte de Lautréamont.

Sarah Maldoror : Fondation d’une troupe de théâtre noire

Après avoir fondé la première troupe de théâtre noire Les griots en 1958, Maldoror s’implique dans les luttes anticolonialistes en Afrique, soutient le mouvement des Black Panthers aux Etats-Unis et réalise en 1969 Monangambée, son premier court-métrage de fiction portant sur les tortures subit par les populations d’Angola des mains des esclavagistes portugais.

Elle poursuit alors une prolifique carrière cinématographique qui comptabilise plus de 40 formats courts, documentaires et films de fiction et de nombreuse collaboration avec l’écrivain anticolonialiste Aimé Césaire.

- Advertisement -

I.N.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Covid-19.

https://afriquinfos.com/afrique-centrale/covid-19-28-deces-en-afrique-parmi-lesquels/

https://afriquinfos.com/afrique-du-nord/transfert-le-marocain-hakim-ziyech-chez-les-blues-de-chelsea-des-cet-ete/

https://afriquinfos.com/afrique/la-pandemie-de-covid-19-gagne-du-terrain-sur-le-continent-oms/