Pour gagner du respect, l’Afrique doit lutter contre le Covid-19 avec ses propres forces

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture
état de la pandémie en Afrique / Soutenir l'Afrique contre le Covid-19

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Dakar (© 2020 Afriquinfos)- IAASS – C’est l’enseignant-chercheur et directeur-exécutif du think tank ‘’IAASS’’ (études africaines et asiatiques au Sahel), Ibrahima Niang qui soutient cette idée. Dans la riposte mondiale contre le nouveau coronavirus et alors que pratiquement tous les pays de la planète sont touchés, l’Afrique doit pouvoir en premier lieu, compter sur ses propres forces pour venir à bout de la pandémie.

Les crises sanitaire et économique liées à la pandémie du coronavirus sont l’occasion pour l’Afrique de gagner un peu plus de respect sur l’échiquier international en mettant en avant ses propres compétences dans la riposte contre le Covid-19. « L’Afrique devra d’abord compter sur ses propres forces, car devant gagner un meilleur respect dans les relations internationales en affrontant le nouveau coronavirus, qu’elle devra contenir au plus vite » ; a déclaré Ibrahima Niang et de poursuivre, « l’Afrique doit d’abord compter sur ses propres forces. C’est ma conviction personnelle, car c’est en affrontant avec ses propres moyens ce virus et en réussissant à le restreindre le plus vite possible qu’elle gagnera à être mieux respectée pour une fois ».

L’Afrique ne doit pas se refermer sur elle-même

Le Fondateur et directeur-exécutif du think tank ‘’IAASS’’  ne pense pourtant pas que l’Afrique doit se renfermer sur elle-même. « On peut dans le même temps poursuivre la collaboration avec l’Europe et la Chine sur la question du traitement, de l’éventualité d’un vaccin, etc., en reconnaissant que c’est la Chine qui, jusqu’ici, a démontré les capacités à combattre le virus avec d’excellents résultats ».

  1. Niang ne croit pas non plus qu’il y aura une redistribution des rôles dans les relations internationales après le Covid-19. « Les économies souveraines trouveront les moyens de relancer leur économie et les emplois, les économies dépendantes, n’ayant pas assez de réserves financières, vivant essentiellement d’exportations de matières premières, seront en grande difficulté »,a-t-il laissé entendre.

Boniface T.

- Advertisement -

Ne ratez pas de nouvelles sur le Coronavirus

https://afriquinfos.com/afrique-australe-sud/coronavirus-premier-cas-de-contamination-en-libye-hausse-des-cas-en-afrique-du-sud-et-un-premier-deces-au-cap-vert25032020/

https://afriquinfos.com/afrique-australe-sud/coronavirus-premier-cas-de-contamination-en-libye-hausse-des-cas-en-afrique-du-sud-et-un-premier-deces-au-cap-vert25032020/

https://afriquinfos.com/afrique-du-nord/covid-19-loms-se-felicite-des-enormes-progres-dans-la-gestion-de-lepidemie/