L’opposition djiboutienne appelle à un grand rassemblement le jour de la fête de l’Aïd

Afriquinfos Editeur 7 Vues
1 Min de Lecture

 L'opposition djiboutienne qui refuse catégoriquement de reconnaître les résultats des élections législatives du 22 février remportées selon le conseil constitutionnel par l'alliance au pouvoir, l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP), a mis en place le 30 mars un parlement parallèle baptisé Assemblée Nationale Légitime (ANL).

Connu pour être un havre de paix dans une zone de tempête, cette situation inédite a plongé ce petit pays de la Corne d' Afrique de moins d'un million d'habitants dans une impasse politique qui inquiète profondément la population locale, les pays riverains et les partenaires économiques.

Les négociations entamées il y a plus d'un mois par les deux parties pour sortir de cette crise semblent être au point mort. D' ailleurs, la rue djiboutienne commence à ne plus y croire.