Le Maroc compte sur le soutien de la Côte d’Ivoire pour sa réintégration au sein de l’Union Africaine

Afriquinfos 9 Vues
2 Min de Lecture

Abidjan (© 2017 Afriquinfos) – Le Maroc poursuit son lobbying pour une réintégration au sein de l’Union africaine. A quelques jours du sommet des chefs d‘État de l’UA, le Royaume a effectué une nouvelle opération de séduction, en Côte d’Ivoire.

Le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Salaheddine Mezouar est en voyage à Abidjan depuis quelques jours. Il a rencontré le lundi 23 janvier le président ivoirien Alassane Ouattara. Au cours de leur entretien, les deux hommes ont principalement discuté de la réadmission du Maroc dans l’Union africaine, organisation qu’avait désertée le Royaume en 1984 pour contester l’entrée de la République sarahouie. A présent, le Maroc affirme avoir accompli toutes les procédures telles que prévues par l’acte constitutif de l’UA pour prétexter à son éligibilité.

A Abidjan, M. Salaheddine Mezouar n’a pas tergiversé sur l’objet de sa venue. Son pays, le Maroc entend obtenir le soutien de la Côte d’Ivoire lors du vote des chefs d‘État qui décidera si oui ou non le Maroc peut regagner l’organisation panafricaine, lors du sommet des chefs d‘Etat à Addis-Abeba en Ethiopie, les 30 et 31 janvier 2017.

Puis de rappeler une nouvelle fois l’ambition du Maroc pour l’Afrique qui est selon lui d’œuvrer pour son unité ainsi que pour sa prospérité, sa croissance et sa solidarité, avec pour finalité d’aider le continent à retrouver toute sa place dans le concert des nations.

Depuis l’annonce officielle de son intention de regagner l’Union africaine, le Maroc a multiplié les offensives pour engranger le maximum de soutiens. Parmi elles, une tournée du roi Mohamed VI en Afrique de l’Est et récemment, une tentative de médiation dans la crise gambienne.

Le Royaume offrait ainsi l’asile à l’ancien leader gambien Yahya Jammeh alors sommé par la Cédéao de céder le pouvoir à son successeur Adama Barrow, dont il refusait de reconnaître la victoire.

Innocente Nice