Les judokas à Cotonou : Que la fête commence

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

Il s'agit notamment des délégations du Congo, du Nigeria et de la Côte d'Ivoire dont les chefs ont affirmé leurs déterminations à remporter le maximum de médailles.

"Notre plus grande ambition est la première place, et démontrer que nous ne sommes pas vite à Cotonou pour rien", a confié à Xinhua, Apollinaire Kokolo, chef de la délégation de la République du Congo.

"Nous sommes venus à Cotonou pour faire parler de nous",a affirmé Gbette Deza, chef de la délégation de la Côte d'Ivoire.

"Comme d'habitude, nous ne sommes pas en balade à Cotonou, nous sommes là avec des objectifs clairs. Nous savons que le combat n' est pas gagné à l'avance, puisqu'il faut le dire, le judo béninois n'est pas un judo jeune, il a du vécu et est très bon, surtout qu' il évolue à domicile. Nous avons préparé le tournoi comme il le faut, puisque les championnats du monde commencent déjà ici, et nous allons saisir de notre passage à Cotonou pour préparer les championnats mondiaux", a affirmé le chef de la délégation du Nigeria.

Pour le président de la Fédération béninoise de Judo, Rodrique Kpochémè, le niveau des judokas béninois est élevé et ils n'ont rien à envier à ceux des autres pays.

"Nous sommes chez nous, nous allons rafler assez de médailles. Je peux vous le garantir", a-t-il déclaré.

Plus de 500 athlètes en provenance d'une dizaine de pays africains, de la France et de la Suisse, sont attendus à cette 3ème édition du Tournoi international de judo de Cotonou. Il s' agit du Togo, du Ghana, de la Côte d'Ivoire, du Nigeria, de la Sierra Leone, de la Guinée Konakry, du Niger, du Congo, du Mali, duBurkina Faso et du Sénégal.

La compétition va se dérouler pendant deux jours et mettra prises plusieurs, notamment des -48kg, -52kg,-57kg, -63kg, 68kg, – 70kg et+70kg chez les dames ; et -60kg, -66kg, -73kg, -81,-90kg, – 100kg et +100kg chez les hommes.