Egypte, actuel premier client de l’industrie d’armement de la France en Afrique

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le Caire (© 2022 Afriquinfos)- Avec une commande d’avions de chasse Rafale d’une valeur de 4,5 milliards d’euros, l’Egypte est devenue en 2021, le premier client de l’industrie française d’armement à l’exportation.

Les voyants sont au vert pour l’industrie française d’armement à l’exportation. 2021 a été une belle année et 2022, s’annonce sous de belles perspectives. C’est ce qui ressort du rapport présenté mardi par le Ministre des Armées, Sebastien Lecornu devant le Parlement. Les chiffres ont doublé atteignant le montant record de 11,7 milliards d’euros. Cette embellie de son industrie d’armement, l’Hexagone la doit en grande partie à l’Egypte qui a passé une commande de 30 avions de chasse Rafale dont la facture est établie à 4,5 milliards d’euros.

Le pays dirigé par Abdel Fattaj-al-Sissi tient le premier rang des clients de l’industrie française d’armement à l’exportation. Elle devance la Grèce (2 milliards d’euros), la Croatie (971 millions d’euros), l’Inde (492 millions) et l’Arabie saoudite (381 millions), permettant ainsi à la France de conforter sa 3ème place d’exportateur mondial d’armes, derrière les USA et la Russie.

Cette bonne santé de l’industrie française de l’armement se poursuivra en 2022, car comme le précise le rapport, « les tensions géopolitiques croissantes et la crise en Ukraine devraient contribuer à maintenir à un niveau élevé les dépenses militaires et à renforcer le besoin de sécurité des Européens », souligne le rapport, en rappelant que « déjà, plusieurs États dont l’Allemagne, le Danemark, la Pologne, la Norvège, ont annoncé l’augmentation de leur budget de défense ». Déjà, la France a en effet conclu avec les Émirats un méga-contrat de 80 Rafales et la vente à la Grèce de trois frégates

- Advertisement -

Boniface T.