Côte d’Ivoire : de nouveaux prévenus entendus dans le cadre du Procès des disparus du Novotel

Afriquinfos 18 Vues
2 Min de Lecture

Yopougon (© 2017 Afriquinfos)- le procès des disparus du Novotel se poursuit. La cour a entendu de  nouveaux prévenus ce mardi 28 février au tribunal de première instance de Yopougon. Ceci, en vue  de faire la lumière sur les circonstances de la mort de quatre hommes enlevés durant la crise postélectorale de 2011.

Max Landry Yoro Tapeko, 31 ans, est l’un des personnages clés dans le procès des disparus du Novotel., il a pris part au rapt qui a permis l’enlèvement des quatre otages Le 4 avril 2011.

Ce jour-là, « on nous a dit qu’on devait se rendre au Novotel où on nous a signalé la présence d’espions et de « snipers ». C’est le commissaire Ozé Logué qui a demandé qu’un commando se rende sur place », raconte le prévenu.

Une fois sur les lieux, les membres du commando ont d’abord maîtrisé le personnel et les clients de l’hôtel qu’ils ont entassés dans le hall avant de les dépouiller de leurs téléphones portables. Ils se sont ensuite mis à la recherche du directeur et ont menacé de tirer sur les gens.

Un homme s’est donc présenté à eux, ils l’ont emmené à l’étage et quelques instants plus tard ils sont descendus avec quatre personnes qu’ils ont conduites au palais présidentiel.

Une fois au palais, les otages ont subi un interrogatoire musclé accompagné de coups à propos d’un fax qu’ils auraient reçu. Yoro Tapeko affirme cependant ne pas avoir été présent quand ils ont été tués.

Me Rodrigue Dadjé, avocat de la défense, a critiqué le témoignage de l’accusé. Ce dernier est le « seul membre du commando » à se retrouver devant la cour mais « n’a jamais été mis en détention une seule fois », dénonce l’avocat.