Les enseignants réclament l’amélioration de leurs salaires

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ce cahier des charges a été remis à l'exécutif provincial à l’issue d'une marche pacifique, organisée à Matadi, chef-lieu de la province, avec comme point de chute le gouvernorat.

Les enseignants veulent bénéficier de la majoration des salaires conformément à celle dont bénéficie depuis 2 ans les secrétaires généraux de l'administration publique, avec le respect de la tension barémique de 1 à 10. Il s'agit précisément du 2ème palier de Mbudi c'est-à-dire les 936.283 francs congolais (soit 105 USD) qu'on a octroyés à chacun des secrétaires généraux.

Ils réclament également la gratuité de l'enseignement pour tout le cycle de l'enseignement, c'est-à-dire de 1ère à 6ème année, avant de déplorer la modicité du supplément de 5.000 francs congolais ( un peu plus de 5 USD) constaté dans l'enveloppe salariale des enseignants du mois de juillet 2011.

- Advertisement -

On rappelle que le salaire de Mbudi est un salaire négocié en 2004 entre le gouvernement et les syndicats de l'administration publique et qui sert de référence pour toute négociation pour les fonctionnaires de l'Etat. D'après ces accords, les salaires des fonctionnaires devraient être améliorés par palier, 3 au total. Mais, depuis 2004, les fonctionnaires n'ont bénéficié que du 1er palier, tandis que le secrétaire général, le grade le plus élevé de l'administration publique, bénéficie depuis 2 ans de 2ème palier.