CAN 2017: Egypte-Maroc de ce 29 janvier, une grande opposition de sytles

Afriquinfos 3 Vues
3 Min de Lecture

Libreville (© 2017 Afriquinfos) – La Côte d’Ivoire, championne d’Afrique en titre est éliminée de la compétition dès la phase de groupe. Battus par le Maroc (1-0), les Eléphants sortent par la petite porte. Ce qui a offert l’alléchante affiche Egypte-Maroc pour le dernier match des quarts de finale de la CAN 2017.

 

Une victoire était impérative pour la Côte d’Ivoire pour passer au 2ème tour. Elle en a été loin. Les Champions en titre ont été défaits 1 but à 0 par le Maroc. Les Lions de l’Atlas se qualifient pour les  quarts de finale. Hervé Renard a réussi son pari de faire passer la sélection marocaine au second tour de la compétition continentale. Depuis 2004 et une finale perdue contre la Tunisie, le Royaume chérifien n’avait plus franchi ce cap.

Contre une solide Egypte en défense (et qui n’a pas encore encaissé de but dans cette compétition), les Marocains (qui ont terminé le 1er tour avec 4 buts marqués et 2 encaissés) devront sortir le grand jeu ce 29 janvier. A l’opposé de l’Egypte, le Maroc faisait figure «d’outsider» dans son groupe au 1er tour. Disposant d’une équipe généreuse dans l’effort quoique privée de ses leaders techniques, le Maroc a l’ambition de réaliser un nouveau hold-up face au septuple vainqueur de la compétition.

Côté égyptien, ce quarts-de-finale de ce 29 janvier symbolise un grand retour sur la scène continentale, après la non-qualification des Pharaons pour les éditions de la CAN de 2012, 2013 et 2015. Il est toujours difficile de battre l’Egypte à ce stade du tournoi, parce qu’elle dispose d’une historique expérience dans les importants rendez-vous internationaux, d’une hargne de vaincre et d’une efficacité sans pareille en phase finale de CAN.

Egypte-Maroc de ce 29 janvier 2017, c’est aussi un choc tactique entre deux entraîneurs aux styles de jeu qui sont l’un à l’opposé de l’autre. Hector Cuper (côté égyptien) n’est pas amateur du beau jeu, mais de l’efficacité, alors qu’Hervé Renard aime allier efficacité et jeu ouvert.

 

Bella EDITH & T.W.